Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France génocidaire (Cameroon Voice)

par NANWOULET G. Simone 22 Avril 2014, 12:31 France Rwanda Cameroun Génocide Massacres Françafrique

La France génocidaire (Cameroon Voice)
La France génocidaire

Par NANWOULET G. Simone
Cameroon Voice

Les récentes commémorations du génocide rwandais, par les autorités de Kigali, ont été l’occasion de dénoncer la participation de la ‘’France des droits de…l’homme’’ à ce monstrueux massacre. C’est pourquoi cette France, ‘’savante’’ dans le mensonge et l’hypocrisie, se sentant dévoilée, s’est trouvée dans l’obligation de nier, une fois encore, sa participation dans ces tueries inimaginables.

Et pourtant, «les faits sont têtus» et attestent ouvertement non seulement de la participation de cette puissance, toujours colonisatrice, dans ce génocide, mais pire encore, dans biens d’autres génocides et massacres perpétrés sur le continent noir.

Le génocide des tutsis du Rwanda (plus de 800 000 morts) s’est bel et bien déroulé avec la participation active, de cette France des tueries, opérées impunément et depuis des lustres, en Afrique. C’est elle qui a ravitaillé en armes les hutus dans l’opération Turquoise, une sordide action armée de purification ethnique menée au paisible Rwanda d’alors ; elle à fait débarquer à Kigali son armée et cela indépendamment des forces de l’ONU. Pourquoi cherche-t-elle toujours à cacher ses crimes en faisant appel, paradoxalement, aux forces internationales de l’ONU? Et pourtant, pour ses intérêts propres, elle maintient toujours, dans ces pays qu’elle veut assujettir, ses soldats. Cette France pour qui la fin justifie les moyens, donne publiquement l’illusion de rechercher la paix, en même temps qu’elle soutient discrètement ses larbins nationaux en mettant à leur disposition des moyens logistiques, des armes et munitions, pour commettre des génocides.

La France est donc auteur et coauteur des nombreux massacres qu’elle a préparés et initiés en Afrique. Les nombreuses rébellions (Libéria, Sierra-Léone, Guinée-Bissau, RCA, Tchad, Côte d’Ivoire, Libye, Nigéria, Mali, etc.) sont l’œuvre de la France et de ses valets africains. Adepte des crimes de masse, elle est la source et l’actrice principale de toutes les atrocités perpétrées en Afrique. Elle n’a jamais eu de la considération pour les peuples noirs, depuis la honteuse période de la traite négrière jusqu’à nos jours et peut-être même pour toujours.
C’est pourquoi, pour piller le pétrole, elle a créé et soutenu la rébellion biafraise du Nigéria qui a occasionné plus d’un million de morts. Il serait fastidieux de faire, ici, l’inventaire des massacres, des génocides commis par cette sadique, vorace et criminelle France. On peut se contenter de citer quelques uns: pendant la colonisation, le génocide des baoulés en CI, celui perpétré au Cameroun, cet autre à Madagascar; on peut mentionner aussi celui du camp de Thiaroye au Sénégal qui a ôté la vie à une centaine de tirailleurs sénégalais de retour, du champ de bataille, de cette guerre qu’ils ont livrée contre l’Allemagne, pour délivrer ces colons véreux de l’envahisseur nazi. Quelle horrible ingratitude!

Récemment, en CI, la France a perpétré directement ou indirectement des massacres et même un génocide : celui des 1 000 Wès à l’Ouest de ce pays. De plus, devant la Résidence Officielle du Président de la République de Côte d’Ivoire et en présence de l’Ambassadeur de France, Sarkozy a bombardé et massacré plus de 2 000 ivoiriens venus y constituer un bouclier humain

C’est cette France qui a conçu, préparé et levé une rébellion contre le Président Gbagbo; les 10 000 morts de cette guerre des rebelles aux ordres de Chirac puis Sarkozy, Compaoré, Ouattara et Soro sont donc les morts de la France.

Pourquoi donc refuse-t-elle d’assumer ces monstrueux crimes? Pourquoi nie-t-elle l’évidence? Tous les honnêtes ivoiriens, de quelque bord politique qu’ils soient, savent que la France a commis en CI de nombreux crimes et a même été un acteur du génocide des Wès. L’impensable s’est produit et est devenu réalité.

Il est seulement dommage que les médias français, dans leur travail de transformation de cette vérité en mensonge et du mensonge en vérité, cachent, sans cesse à l’opinion publique française, ces génocides et autres abominations de cette vorace et criminelle puissance française.

C’est pourquoi, à la veille de la récente commémoration du génocide rwandais, Alain Juppé, ancien ministre français, peut demander à son Président de défendre l’honneur de la grande France ‘’des….libertés et des droits de….l’homme’’. Oh ! Mensonges quand tu tiens tes fidèles obligés!

Cette France génocidaire peut continuer ses agissements barbares, inhumains car malgré toutes ces monstruosités, elle n’a jamais fait l’objet de la plus petite sanction; et pourtant, elle a imposé et obtenu de l’Allemagne des réparations pour les abominations des nazis.

La France doit être punie pour ses crimes et génocides; si elle a reconnu le génocide des arméniens, elle doit aussi être poursuivie pour les nombreux génocides et autres crimes qu’elle a perpétrés en Afrique. Combien de massacres n’a-t-elle pas commis dans l’intention de détruire des pays africains pour jouir impunément de leurs richesses ?

Cette France génocidaire continue, encore aujourd’hui, les massacres des peuples faibles pour s’accaparer à vil prix leurs richesses. Que serait la France du nucléaire sans les mines d’uranium d’Arlit pillées par Areva au Niger? Elle n’existerait pas. Faut-il pour cela appauvrir, tuer le peuple nigérien au seul profit des intérêts de la vorace France?

Cette France peut continuer ces agissements criminels car dans les relations internationales actuelles le droit ne joue aucun rôle, surtout entre pays d’inégales puissances; seule la force des armes importe et l’emporte. C’est pourquoi, l’innocent Gbagbo peut se retrouver à la CPI et les criminels notoires Chirac, Sarkozy, Compaoré, Soro et d’autres criminels chefs rebelles peuvent vivre en totale liberté et même exposer publiquement leurs richesses et autres trophées de guerre obtenus après avoir versé le sang d’innocents ivoiriens.

De plus, les ONG dites de défense des droits de l’homme ne sont à la vérité qu’à la solde de ces gouvernants et de leurs puissantes multinationales. Ce groupement mafieux peut donc continuer de perpétrer impunément des génocides sans que ces ONG ne les dénoncent. Et pourtant, elles proclament sans cesse lutter contre l’impunité ; une impunité discriminatoire à la pratique.

Pourquoi aussi ce silence assourdissant des églises de toutes les dénominations devant de tels actes ignobles. C’est à croire que le Vatican et toutes ces églises évangéliques et protestantes d’Europe et des USA ignorent ces génocides dont sont auteurs leurs gouvernants.

On comprend alors pourquoi cette France génocidaire s’échine à soutenir vaille que vaille les dictateurs qu’elle installe en Afrique, au prix de plusieurs milliers de victimes.

Mais alors, qu’elle assume ses nombreux crimes et génocides, car à la vérité, l’hypocrite, la sadique et vorace France est aussi et inévitablement génocidaire; n’en déplaise à Alain Juppé et consorts.

Merci donc au Président rwandais de le clamer haut et fort. Les faits sont vraiment têtus.

Le sang des innocents africains sera demandé aux génocidaires non seulement ici bas mais inéluctablement dans l’au-delà où chaque créature de Dieu sera obligée de passer.

L’Eternel Dieu est le juste juge. Que la France génocidaire qui a des oreilles entende bien ces cris de cœur des peuples meurtris.

NANWOULET G. Simone

commentaires

Haut de page