Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Libye va diminuer son budget d'un tiers pour compenser la perte des revenus pétroliers (Reuters)

par Sam La Touch 24 Avril 2014, 13:28 Libye Pétrole Blocus Perte financière Economie Articles de Sam La Touch

La Libye va diminuer son budget d'un tiers pour compenser la perte des revenus pétroliers (Reuters)
La Libye va diminuer son budget d'un tiers pour compenser la perte des revenus pétroliers
Libya to cut budget by a third to offset loss
Reuters

Traduction SLT

TRIPOLI : Selon le chef de la commission du budget du Parlement, la Libye doit réduire son budget d'un tiers et arrêter les investissements dans les infrastructures pour compenser la perte des revenus du pétrole en raison de l'arrêt pendant 9 mois des champs pétrolifères.

Les protestations et le blocage des champs pétrolifères et des ports depuis juillet dernier ont frappé la production de pétrole avec une baisse du nombre de barils pétroliers de 1,4 million de barils par jour à 200 000 barils par jour (bpj), frappant ainsi la seule source de recettes budgétaires.

Mohammed Abdullah, chef de la commission du budget, a déclaré que le Parlement a proposé de réduire le budget de 44 milliards de dinars libyens (36 milliards $) qui était initialement prévu à 68.6 milliards de dinars pour se concentrer sur le paiement des salaires et des dépenses du ministère. Il a déclaré que le financement des nouvelles infrastructures et d'autres projets de développement serait arrêté pour le moment. "Il est très difficile ... de lancer un plan de développement en l'absence d'un nouveau gouvernement", a déclaré Abdullah.

Plus de la moitié du budget va aux subventions et aux salaires des fonctionnaires en sureffectif. Des coupes dans les projets d'infrastructure risquent d'alimenter les tensions sociales. La Libye a besoin de remplacer et réparer les routes, les universités et les écoles endommagées pendant le soulèvement de 2011.

Le gouvernement a conclu un accord au début du mois avec les rebelles dans l'est afin de mettre fin à leur blocus de quatre ports pétroliers, mais jusqu'à présent seul le terminal Hariga a réouvert.

Selon ministre de la Justice Salah Al Merghani, la réouverture du port Zueitina, prévu il ya deux semaines, a été retardée en raison de dommages pendant le long blocus.

Les pourparlers avec les rebelles pour relancer les exportations en provenance des ports de Ras Lanouf et Es Sider Est ne débuteront qu'après que le terminal de Zueitina aura été réouvert, a-t-il déclaré.

D'autres groupes de miliciens ont arrêté la production de pétrole dans l'ouest du pays.

commentaires

Haut de page