Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Washington change de stratégie vis-à-vis de la Russie (RIA Novosti)

par RIA Novosti 22 Avril 2014, 06:35 Ukraine Russie USA OTAN Guerre froide

Washington change de stratégie vis-à-vis de la Russie (RIA Novosti)
Washington change de stratégie vis-à-vis de la Russie
RIA Novosti

Washington change de stratégie vis-à-vis de la Russie et se prépare à la Guerre froide (expert)

Les Etats-Unis changent de stratégie vis-à-vis de la Russie et se préparent à déclarer la Guerre froide, estime Veronika Kracheninnikova, directrice du Centre de journalisme international et de recherche à l'agence Rossiya Segodnya.

Washington a l’intention de revoir intégralement ses relations avec Moscou, selon un article du New York Times publié dimanche. La revue estime que les Etats-Unis se préparent à revenir à leur "politique de dissuasion", formulée pour la première fois par le diplomate américain George Kennan en 1947. Il s’agirait de réduire la coopération avec la Russie au peu de domaines où les intérêts des deux pays coïncident et d’ignorer Moscou sur la scène internationale. L'auteur de l'article pense que le président Barack Obama va désormais se concentrer sur l'isolement économique et politique de la Russie.

"Cet article signe une nouvelle approche envers la Russie. Il ressemble à la déclaration d'une nouvelle guerre froide", a déclaré Veronika Kracheninnikova. Selon elle, jusqu'à la fin de son mandat dans deux ans et demi, Obama cherchera à minimiser les obstacles dressés sur sa route par la Russie.

La détérioration des relations entre la Russie et l'Occident s’est renforcée avec la crise politique en Ukraine, après le refus de Kiev de signer un accord d'association avec l'UE. Les partisans de l'intégration européenne du pays ont organisé des manifestations qui ont dégénéré en affrontements de rue et au renversement du gouvernement. La Rada, le parlement ukrainien, a ensuite destitué le président Viktor Ianoukovitch, changé la Constitution et fixé l’élection présidentielle au 25 mai. Moscou remet en cause la légitimé de ces décisions, tandis que l'Occident soutient les agissements des nouvelles autorités de Kiev. Nombre de régions de l'est de l'Ukraine ont refusé d'obéir au nouveau gouvernement et cette position n'a fait que se renforcer avec la montée des sentiments russophobes dans le pays.

L'Ukraine, pour Washington, est "la goutte qui a fait déborder le vase", selon l'experte. Indépendamment de l'évolution de la situation dans ce pays, la stratégie russe aurait changé de toute façon. "Washington reproche surtout à Moscou de mener une politique indépendante et de ne pas assurer les intérêts américains", souligne Veronika Kracheninnikova. Le choix de l'ambassadeur en Russie confirmera la nouvelle politique de Washington. En se référant à une source de la Maison blanche, le NYT annonce qu'Obama se prépare à nommer John Tefft à ce poste.

Pour l'instant, l'administration américaine agit lentement. L'adoption de sanctions à grande échelle contre la Russie affecterait également l'économie de l'UE, ce que Bruxelles ne soutiendrait pas. En outre, Washington prescrit un rôle actif à la Chine contre la Russie. "Il n'est pas prouvé que la Chine voudra contribuer au plan de Washington, de la même façon que les autres pays des Brics, qu'on ne peut pas ignorer. Washington n'arrivera pas à isoler la Russie dans le monde contemporain", affirme la directrice du Centre de journalisme international et de recherche à l'agence Rossiya Segodnya.

commentaires

Haut de page