Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Areva signe un accord avec le Niger sur les mines d'uranium (Le Monde)

par Le Monde 27 Mai 2014, 08:15 Areva Niger Accord

Areva signe un accord avec le Niger sur les mines d'uranium (Le Monde)
Areva signe un accord avec le Niger sur les mines d'uranium
Le Monde

C'est la fin d'un long bras de fer entre le Niger et Areva. Le gouvernement nigérien et le groupe français du nucléaire ont annoncé lundi 26 mai avoir signé, après dix-huit mois de négociations, l'accord renouvelant le contrat d'exploitation de deux mines d'uranium, en vigueur depuis des décennies.

Alors que les précédents renouvellements d'accord étaient des formalités, le Niger a cette fois-ci entamé un bras de fer avec Areva pour obtenir « un accord équilibré », permettant au pays de tirer davantage de revenus de l'extraction de l'uranium, dont il détient les quatrièmes réserves mondiales. « Il y a une injustice au niveau de l’uranium comme source d’énergie. Il n’est pas payé en fonction de son pouvoir calorifique », avait déclaré le président Mahamadou Issoufou le 18 mai dans le cadre d'« Internationales », émission coanimée par TV5 Monde, RFI et Le Monde.

Lire le décryptage : Uranium : pourquoi Areva peine à renouveler ses contrats au Niger

LA TAXATION PASSE DE 5,5 % À 12 %

Le point central de désaccord portait sur les exonérations fiscales consenties à Areva. Le Niger a obtenu dans l'accord de lundi que soit appliquée la loi minière de 2006, qui prévoit une redevance de 12 % de la valeur du minerai extrait, contre 5,5 % actuellement. En revanche, les deux sociétés contrôlées par Areva, la Somaïr (Société des mines de l'Aïr) et la Cominak (Compagnie minière d'Akouta) seront exemptées de TVA.

Cet accord, initialement prévu pour dix ans mais dont le communiqué ne mentionne pas la durée, « engage les partenaires sur le long terme » et « consacre la place majeure du Niger au sein de l'industrie mondiale de l'uranium », a déclaré Luc Oursel, le président du directoire d'Areva, à Niamey....

Lire la suite

commentaires

Haut de page