Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Djibouti : Une semaine de violence et de répression à Arhiba

par ODDH 23 Mai 2014, 16:34 Djibouti Omar Guelleh Dictature Répression

Djibouti : Une semaine de violence et de répression à Arhiba
communiqués partis amis et associations

Arhiba, quartier populaire situé à Djibouti-ville a été la semaine passée le théâtre d’événements tragiques (répression tout azimut, violence aveugle, …)

Attaque du meeting d’Arhiba du lundi 12 mai 2014

L’USN avait organisé le 12 mai 2014 au siège de l’ARD à Arhiba un meeting commémorant l’anniversaire de l’accord de paix et de concorde civile du 12 mai 2001 qui n’a jamais été respecté ni appliqué par le pouvoir en place.

Le meeting a été perturbé par l’attaque d’individus non identifiés dont les responsables de l’opposition ont l’intime conviction qu’ils appartiennent aux milices constitués d’éléments des forces de l’ordre et constituées par le pouvoir en place pour décourager toute forme d’opposition pacifique. Dans cette attaque il y a eu des nombreux blessés dont Mr ALI OMAR, cadre de l’ARD et Mme HASNA HASSAN HOUMAD, membre du comité exécutif de l’ARD (fracture multiples des deux avant-bras). D’ailleurs, de nombreuses arrestations des militants et des sympathisants de l’USN avaient eu lieu ce lundi 12 mai à Arhiba lors de ce meeting. Ils ont été relâchés pour la plupart après quelques heures de détention.

Tirs à balles réelles à la citée Arhiba le mardi 13 ami 2014

Le mardi 13 mai 2014, un policier en l’occurrence le garde du corps du Ministre de l’Intérieur a tiré à balles réelles et à bout portant sur deux (2) personnes. L’un a été grièvement blessé. Touché au thorax, il a été aussitôt évacué à Peltier. Il s’agit du jeune militant USN, Kako Houmed Kako, membre de l’ARD.

Poursuite des arrestations et de la violence à Arhiba

La répression s’est poursuivie les 15 et 16 mai 2014 à Arhiba avec des nombreuses arrestations des militants et des membres de l’ARD.

Siège central de l’ARD mis sous scellé à Arhiba

Le samedi 17 mai 2014, le siège central du parti ARD se trouvant à Arhiba a été fermé par les forces de l’ordre. Selon les informations dont nous disposons les locaux ont été cadenassés sans aucune notification et mandat après avoir évacués les personnes présentes au siège.

L’ARD (Alliance Républicaine pour le Développement) est la transformation politique du FRUD-Armé du regretté Ahmed Dini Ahmed après la signature de l’accord de paix et de concorde civile du 12 mai 2001 avec le pouvoir en place. Ahmed Dini Ahmed a été l’un des pères fondateurs de la République de Djibouti et le 1er des premiers Ministres que Djibouti ait connu.

Dernières minutes : placements en mandat de dépôt

Hassan Ali Ousbo, Aden Hassan Houmed et Houssein Hassan Houmed ont été placés en mandat de dépôt à la prison centrale de Gabode le dimanche 18 mai 2014. Mohamed Otban Mohamed a quant à lui été placé en mandat de dépôt un jour avant.

L’ODDH dénonce et condamne cette banalisation de la violence sur les membres de l’opposition. L’ODDH appelle une fois encore au pouvoir public :

A se conformer aux dispositions constitutionnelles relatives à la protection des citoyens, au respect des libertés fondamentales, à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, au Pacte international relatif aux droits civils et politiques ainsi qu’à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

A la libération sans conditions de tous les prisonniers politiques, à la cessation des poursuites et des harcèlements aux sympathisants, aux militants de l’opposition mais aussi aux associations et aux citoyens considérés à tort ou à raison comme proche de l’opposition,

A l’ouverture d’un dialogue politique respectueux et équitable pour sortir de la crise sans précédent.

A la mise en place des reformes démocratiques pour poser les jalons d’un véritable Etat de droit.

Agir pour la démocratie, la dignité et la justice.

Le Président de l’ODDH

Farah Abdillahi Miguil

Djibouti : Une semaine de violence et de répression à Arhiba

commentaires

Haut de page