Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’armée se dit saignée par le budget,mais engraisse 5400 généraux retraités (Bakchich)

par Nicolas Beau 24 Mai 2014, 01:43 Financement Armée française Rebellion Quarterons de généraux Restriction budgétare

L’armée se dit saignée par le budget,mais engraisse 5400 généraux retraités (Bakchich)
L’armée se dit saignée par le budget,mais engraisse 5400 généraux retraités
bakchich 
Par Nicolas Beau

L'armée refuse de se serrer la ceinture, alors que tous les départements ministériels sont touchés par l'austérité. L'Etat major l'a fait savoir haut et fort au gouvernement qui s'est couché devant cette jacquerie venue des casernes. Un détail, l'Etat Major oublie les 5400 gradés qui coulent des jours heureux lors d'une pré retraite dorée et qui touchentt la même solde qu'en activité!

Un quarteron de généraux félons menace de démissionner si le gouvernement coupe un centime d'euros à leurs budgets. Et sur ce terrain, ils serévèlent plus efficaces qu'au Mali et en Centrafrique. Le Premier ministre, Manuel Valls, s'est empressé de les rassurer sur l'ampleur des coupes budgétaires qui pourraient les atteindre. Ce qui est un comble quand on sait les privilèges dont bénéficient les généraux à la retraite.

Retraite active pour 54OO généraux

On apprend, d'après une note interne et confidentielle du ministère de la Défense, que l'armée française possède aussi des généraux dits de "la deuxième section", laquelle a été créée en 1839 par Louis Philippe. Ces galonnés se trouvent à la retraite mais sont maintenus "à la disposition du ministre de la Défense en fonction des nécessités de l'encadrement en temps de guerre". Or le scandale, le voici: on compte 5465 généraux contre 540 seulement "opérationnels", c'est à dire en activité.

Une telle pyramide est juste scandaleuse. Ainsi ils sont 2166 généraux retraités de "deuxième section" pour l'armée de terre, 757 pour la marine, 834 pour l'armée de l'air et ...36 pour le service des essences des armées. Pour la seule Direction Générale de l'Armement (DGA), une belle sinécure, 876 généraux de deuxième section ont été nommés.

Coup de pouce financier

Pourquoi existe-t-il autant de généraux à la retraite? La raison est simple. Beaucoup d'entre eux obtiennent en toute fin de carrière leurs étoiles, afin de bénéficier d'une confortable retraite. En période de restriction budgétaire et alors que les chefs de l'armée crient misère auprès des autorités, de tels privilèges n'ont plus de raison d'être.

Ce n'est pas tout. Ces gradés à qui il peut arriver de reprendre du service pour des durées limitées continuent de recevoir leur traitement normal (moins les primes il est vrai), du moins jusqu'à l'âge de 67 ans. Ainsi touchent-ils "une solde de réserve" égale à leur rémunération habituelle, qui bénéficie en plus d'un abattement de 10% au titre des frais professionnels. Après 67 ans, les pauvres se contentent d'une "pension militaire de retraite", moins élevée. La misère!

commentaires

Haut de page