Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La position des Etats-Unis sur la Thaïlande contraste avec son attitude en Ukraine et en Egypte

par Sam La Touch 25 Mai 2014, 06:07 Articles de Sam La Touch Thaïlande Ukraine Egypte USA Thaksin Shianwatra Coup d'Etat

Alors que les Etats-Unis ont soutenu le coup d'Etat ukrainien ainsi que le coup d'Etat militaire égyptien contre les Frères musulmans élus démocratiquement (en continuant à financer l'armée égyptienne), ils viennent de faire le contraire envers la Thaïlande. En effet, le Département d'état des États-Unis a annoncé vendredi suspendre 3,5 millions de dollars d'aide militaire à la Thaïlande après le coup d'Etat militaire [1].
Selon certaines sources [2], le gouvernement thaïlandais évincé par l'armée au travers d'un coup d'état était étroitement soutenu par les Etats-Unis.

Ainsi Land Destroyer [2] considère que, depuis plus d'une décennie, Thaksin Shinawatra a tenté de transformer la Thaïlande en un état client de l'Occident. L'armée avec d'autres institutions autochtones et indépendantes de Thaïlande ont travaillé systématiquement à diminuer son influence politique sur la Thaïlande :


"Dans la fin des années 1990, Thaksin a été conseiller notoire de la firme étatsunienne du Carlyle Group. Il a promis à ses contacts à l'étranger que dès sa prise de fonction, il renforcerait les liens entre les fonds d'actions étatsuniens et les entreprises thaïlandaises. Et qu'il saperait la souveraineté de la Thaïlande sous son règne.

Thaksin a été Premier ministre de Thaïlande de 2001 à 2006. Il a depuis dominé les différentes réincarnations de son parti politique - et encore à ce jour dirige le pays par procuration, par l'intermédiaire de sa sœur, Yingluck Shinawatra, nommée par népotisme.

En 2001, il a privatisé les ressources et l'infrastructure du pays y compris le conglomérat pétrolier PTT - pour le plus grand plaisir de Wall Street.

En 2003, il envoyait des troupes thaïlandaises pour soutenir l'invasion étatsuniennee de l'Irak, en dépit des protestations répandues au sein de l'armée thaïlandaise et du public...

Toujours en 2003, il a lancé ce qu'il a appelé une "guerre contre la drogue". Près de 3000 personnes ont été sommairement assassinées dans les rues au bout de seulement 90 jours. Il sera révélé plus tard que plus de la moitié des personnes tuées n'avaient rien à voir avec le trafic de drogue. Par ce seul fait, Thaksin a reçu le titre de pire délinquant des droits de l'homme dans l'histoire thaïlandaise..."

Depuis le coup d'état de 2006 qui a renversé son régime, Thaksin a été représenté par les élites des sociétés financières étatsuniennes via leurs sociétés de lobbying, y compris, Kenneth Adelman de la firme Edelman PR (Freedom House, l'International Crisis Group, PNAC), James Baker de Baker Botts (CFR, Carlyle Group), Robert Blackwill (CFR) de Barbour Griffith & Rogers (BGR), Kobre & Kim, Bell Pottinger (et ici) et actuellement Robert Amsterdam d'Amsterdam & Partners (Chatham House).

En avril 2009, des hommes armés tiraient sur le véhicule de l'activiste anti-Thaksin et magnat des médias Sondhi Limthongkul dans une vaste tentative d'assassinat. Il a été blessé mais a survécu.

Le 10 avril 2010, des militants lourdement armés déployés par Thaksin Shianwatra et son front des "chemises rouges" ont ciblé et assassiné le colonel Romklao Thuwatham qui était à l'époque commandant des opérations de contrôle de la foule à Bangkok.

En août 2013, l'homme d'affaires et franc adversaire de Thaksin, Ekkayuth Anchanbutr, a été enlevé et assassiné.


En plus de cela, Thaksin Shinawatra avait fondé ce qu'il appelle le "Front uni pour la démocratie contre la dictature" (UDD) aussi connu sous l'appellation des "chemises rouges". C'est l'aile militante de la machine politique de Shinawatra et a permis par des campagnes d'assassinats de masse, d'assassinats isolés et d'autres formes d'intimidation politique, d'accorder à Shinawatra l'impunité, dont il a, jusqu'à présent, bénéficié.

Reste à savoir ce que fera l'armée thaïlandaise après que Washington lui ait coupé les vivres.


1. AP US suspends $3.5M in military aid to Thailand
2. Land Destroyer Thailand: Coup Ousts US-Backed Dictator

La position des Etats-Unis sur la Thaïlande contraste avec son attitude en Ukraine et en Egypte

commentaires

Haut de page