Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Boko Haram : Le Canard Enchaîné confirme que François Hollande ménage toujours les financiers du djihad

par Sam La Touch 22 Mai 2014, 17:28 Articles de Sam La Touch France François Hollande Nigeria Boko Haram Terrorisme Qatar Arabie Saoudite Financement

Boko Haram : Le Canard Enchaîné confirme que François Hollande ménage toujours les financiers du djihad

Le Blog de SLT a sans doute été l'un des premiers à signaler le double-jeu de François Hollande qui d'une main tape sur le terrorisme de Boko Haram et de l'autre soutient les monarchies du golfe qui les financent [1-2]. La semaine dernière le Canard Enchaîné dans son édition du 14 mai [3] confirmait de manière liminaire ce rôle trouble du gouvernement français. Cette fois-ci, le Canard apporte quelques éléments supplémentaires à la faveur d'une conférence de presse dont les questions des journalistes - une fois n'est pas coutûme - ont fortement embarrassé le monarque de la République.

Extraits de l'article du volatile à plumes (édition du 21 mai, page 3):
Hollande ménage toujours les financiers du djihad
Il accuse certaines "organisations humanitaires", mais sans citer leurs parrains du Qatar et d'Arabie Saoudite.

Le 17 mai, à la fin du sommet franco-africain consacré à Boko Haram et à l'enlèvement de quelques 200 collégiennes, le Président avait rendez-vous avec deux journalistes et les caméras de France 24 et de TV5 Monde. Un entretien durant lequel il a fourni des réponses alambiquées à d'excellentes questions.
Interrogé sur les "sources de financement de Boko Haram et d'autres groupes djihadistes", il est resté dans le vague. "Des organisations apparemment humanitaires et charitables aident ces groupes" a-t-il reconnu. Des organisations qui ont des financements (sic) et qui aident, en le sachant ou en ne le sachant pas (re-sic), des groupes qui ont des activités terroristes".

Les services français de renseignement, eux, sont plus francs du collier que le Président. La semaine dernière, "Le Canard" précisait que leurs rapports ont, il y a longtemps, "signalé que les salafistes de Boko Haram avaient reçu le soutien des monarchies pétrolières". Questionné par un journaliste de France 24 sur ce point précis, "qui ne devrait étonner personne", avait affirmé "Le Canard", François Hollande a répondu d'une petite voix : "Je n'ai pas ces informations." Il ne lit pas les rapports des services ?

François Hollande était visiblement à la peine. Il voulait éviter de citer, parmi "les sponsors du djihadisme international" (formule d'un vieux routier des services français), le moindre émirat ou l'une des monarchies pétrolières qui figurent au nombre des "amis" et clients de la France.
"J'ai décidé de voir cela sur le plan international, de regarder quels sont les transferts d'argent, les organisations apparemment humanitaires qui peuvent aider (...) des groupes terroristes, a-t-il ajouté, toujours dans le flou. Et j'ai
demandé que l'on fasse des vérifications".

Epidémie du virus islamiste ?
Quant à la suite - une légère concession du chef de l'Etat à la vérité -, il faut la déguster lentement : "J'ai d'ailleurs averti les pays du Golfe qui pouvaient un moment (sic), pour prodiguer leur générosité (re-sic), utliser ces organisations de le cesser. Et [les pays du Golfe] m'ont dit qu'ils le feraient".
A une question du "Canard" sur ces mystérieuses "vérifications" demandées par le chef de l'Etat, l'Elysée a répondu, le lundi 17 mai, qu'il s'agissait d'en savoir davantage sur les "approvisionnements en armes" des terroristes et sur les "circuits financiers" dont ils bénéficieraient. C'est un peu court...
D'autant que - depuis 2002 [2], au moins - la "générosité" des monarchises pétrolières à l'égard des groupes djihadistes, en Afrique comme en Syrie, est un fait avéré... (lire la suite dans le Canard Enchaîné du 21 mai en page 3).


Il reste à savoir si le gouvernement français souhaite vraiment combattre le terrorisme au Nigeria ou en Syrie [4-5] ou bien s'il s'agit d'un prétexte pour des intérêts inavouables.

Références :

1. Blog SLT Boko Haram : le double jeu de François Hollande 
2. Blog SLT Le financement de Boko Haram proviendrait de Fonds islamiques en Arabie Saoudite et en Grande-Bretagne
3. Blog SLT Le Canard Enchaîné confirme le soutien indirect de la France à Boko Haram 
4. Blog SLT Les filières terroristes vers la Syrie étaient soutenues par les services français 
5. Blog SLT Syrie, Homs : des agents français et étatsuniens opéraient à l'intérieur (vidéo) 
Boko Haram : Le Canard Enchaîné confirme que François Hollande ménage toujours les financiers du djihad

commentaires

Yanick Toutain 23/05/2014 23:34

Bravo pour faire circuler la vérité.
Concernant votre dernière question: "Il reste à savoir si le gouvernement français souhaite vraiment combattre le terrorisme au Nigeria ou en Syrie [4-5] ou bien s'il s'agit d'un prétexte pour des intérêts inavouables."....
... si vous lisiez mon blog RevActu depuis janvier 2012 et l'attaque contre le Mali (qui fait suite à l'agression contre la Côte d'Ivoire) vous sauriez la réponse : TOUT CELA EST VOULU
Prenez le temps de lire mon nouvel article reprenant les mêmes infos et VERIFIEZ TOUS LES LIENS que je donne.
Vous aurez la réponse à votre question
http://revolisationactu.blogspot.fr/2014/05/boko-haram-et-ansardine-finances-par.html
VENDREDI 23 MAI 2014

Boko Haram et Ansardine financés par les alliés de Hollande : Claude Angeli accuse. Lire le Canard Enchaîné

«
Hollande ménage toujours les financiers du djihad
»
(titre du Canard Enchaîné du 21/5//14)


Au moment où les assassins MNLA recommencent leurs attaques au nord-Mali, Claude Angeli nous donne de nouveaux éléments de la complicité du président français avec les terroristes et leurs financiers.
LIRE AUSSI
MARDI 20 MAI 2014

Le MNLA et ses alliés narcojihadistes commettent une véritable boucherie à Kidal comme à Aguelhoc en 2012 : Six otages torturés avant d’être égorgés, éventrés ou fusillés par leurs ravisseurs Un article de Abdoulaye DIARRA (source L'indépendant par Malijet)
Au moment où les protégés de la DGSE revenus au Mali avec la protection de l'armée française ont pris des otages assassinés de responsables de l'Etat malien, ces révélations permettent de comprendre ce qui se passe aussi bien au Mali qu'au Nigéria.


Une quarantaine de soldats tués (pour le moment, le décompte se poursuit), près d'une centaine de prisonniers de guerre, cinquante véhicules 4x4 flambant neufs offerts par l'UE, 10 camions de transport de troupes et de matériel, 4 chars BMVM et plusieurs casernes militaires récupérées aussi bien à Kidal que dans les autres villes du Nord. Telles sont, entre autres, les pertes infligées aux forces armées maliennes en moins de 24 heures de combat, par les Mouvements armés de l'Azawad coalisés. Le bilan des combats a été fait hier jeudi 22 mai 2014 à la presse burkinabè par les représentants du MNLA, du MAA et du HCUA vivant dans notre pays au cours d'une conférence de presse. (source Malijet)
Ce sont des criminels pantins de la Franceàfric, de l'USAfric AFRICOM CIA et de l'ONUàfric qui flanquent la pagaille en Afrique :
Au delà de son langage policé, cela fait près de 2 ans
que le journaliste Claude Angeli accuse François Hollande
de complicité avec le terrorisme islamofasciste.

Le doyen du Canard Enchaîné fut le premier à mettre en lumière le financement du groupe criminel Ansar Eddine par le Qatar. Le groupe qui, de concert avec le MNLA (lui "aidé par la DGSE") avait attaqué les 17, 18 et 24 janvier le Mali à Ménaka et Aguel Hoc.
Un groupe MNLA qui vient de commettre de nouveaux meurtres au nord du Mali.
Dans son numéro du 21 mai, Claude Angeli cible le complice du terrorisme
"Hollande ménage toujours les financiers du djihad"
Interrogé sur les « sources de financement de Boko Haram et d'autres groupes djhadistes », il est resté dans le vague. « Des organisation apparemment humanitaires et charitables aident ces groupes, a-t-il reconnu. Des organisations qui ont des financements (sic) et qui aident, en le sachant ou en le sachant pas (re-sic), des groupes qui ont une activité terroristes. »


Claude Angeli réitère ses accusations de la semaine dernière. Des révélations faites par les « services français de renseignements ».
Des rapports avaient « signalé que les salafistes de Boko Haram avaient reçu le soutien des monarchies pétrolières ».
Il ironise sur le fait que le président complice des terroristes avait une « petite voix » pour répondre à « un journaliste de France 24 »
« Je n'ai pas ces informations »

Comme s'il était possible que celui qui avait interdit -par la CEDEAO- les livraisons d'armes à l'armée légale du Mali – pour favoriser les terroristes islamofascistes pouvait ignorer, jour par jour, l'état de la situation.
«J'ai d'ailleurs averti les pays du Golfe, qui pouvaient un moment (sic), pour prodiguer leur générosité (re-sic), utiliser ces organisations de le cesser. Et [les pays du Golfe] m'ont dit qu'ils le feraient. »


A ce stade, ce qui devient ahurissant, ce n'est pas l'hypocrisie minable d'un président terroriste, c'est la naïveté – ou la prétendue naïveté – du journaliste Claude Angeli.
Les gens lucides savent que Ben Laden est une création de la CIA sur financement US. Une opération "programme afghan" voulue par une milliardaire texane et son complice Charlie Wilson du congrès. Le film La Guerre selon Charlie Wilson : donne une version très proche de la vérité.

Al-Sisi et la haute-hiérarchie militaire, Morsi et l'appareil des Frères Musulmans, Al-Baradei et tous les sbires des agences de l'ONU etc etc... sont tous les membres d'agences en concurrence.
Mais un simulacre de concurrence comme lorsque les armes russes vendues par Israël transitaient par l'Egypte et la Pakistan pour parvenir entre les mains des guérilléros anticommunistes afghans. Wikipédia La Guerre selon Charlie Wilson : "...disposant d'un budget de l'ordre du milliard de dollars, Wilson, Herring et Avrakotos réussissent à nouer la plus improbable des « alliances ultra-secrètes » pour qu'Israël (leur partenaire au Moyen-Orient ) fournisse des armes non compromettantes politiquement aux « Combattants de la Liberté », via l'Égypte et le Pakistan . De là, le général président Mohammed Zia organisera la logistique pour leur faire passer la frontière, permettant aux Afghans de battre l'envahisseur qui est leur ennemi commun." source


Ils savent que le Hamas fut financé par les sionistes dès le début. Comme les FIS-GIA furent financés par la Sécurité Militaire algérienne.
Ils savent que ces groupes islamofascistes furent des créatures des services secrets occidentaux.
Les gens lucides approuvent les propos de l'ancien responsable de la DGSE Alain Chouet :

« Selon Alain Chouet, l'organisation terroriste Al-Qaida aurait disparu entre 2002 et 2004, certains ayant été tués et d'autres dispersés. Il dénonce l'utilisation systématique de ce "label" pour décrire toute action radicale islamique notamment chez les journalistes qui font l'amalgame entre l'organisation proprement dite Al-Quaida et n'importe quel activiste islamiste radical» wikipédia et …
LIRE

Syrie - Alain Chouet : "Ce n'est pas en armant des salafistes qu'on trouvera une solution"
Le Point.fr - Publié le 16/03/2013 à 08:51 - Modifié le 26/03/2013 à 17:43
ANCIEN CHEF DE POSTE DE LA DGSE À DAMAS, PUIS CADRE SUPÉRIEUR DES SERVICES SECRETS, ALAIN CHOUET CONTESTE LA DÉCISION FRANÇAISE DE LIVRER DES ARMES À L'OPPOSITION SYRIENNE.

Ils comprennent la duperie de la CIA et de la DGSE qui agitent continuellement un patin dont ils tiennent les ficelles.
Quand on apprend que Hollande a financé de quoi payer 10 000 terroristes au Mali en versant plus de 20 millions d'euros à Iyad Ag Ghali, le leader de Ansar Eddine.... on voit que Claude Angeli est encore trop doux avec le president terroriste.
MARDI 13 MAI 2014
MALI-NIGERIA: LE SALAIRE DE 10000 TERRORISTES ISLAMOFASCISTES POUR 3 ANS : LA SOMME PAYÉE PAR HOLLANDE À IYAD AG GHALI, LE LEADER DES ASSASSINS ANSAR EDDINE DU 24 JANVIER 2012
"HOLLANDE AUTORISE SES SERVICES À TRAVERS LES FONDS DESTINÉS AUX SERVICES DE RENSEIGNEMENTS, ET SES ENTREPRISES DONT AREVA À ARROSER AQMI, ANSAR DINE OU LES ORGANISATIONS TERRORISTES" (SIC CITÉ SUR RFI )
PUBLIÉ PAR YANICK TOUTAIN À 5/23/2014 02:21:00 PM
LIBELLÉS : AFRICOM, AL-MUNTADA, ANSAR EDDINE, BOKO HARAM, DAVID RODRIGUEZ, DGSE, FRANCEÀFRIC, KURT NIMMO, MALI, OMERTAFRIC, RFI, SÉKOU TRAORÉ

Haut de page