Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les entreprises américaines accélèrent leur retour en Iran (Le Figaro)

par Le Figaro 4 Mai 2014, 08:05 USA Iran Chrysler Cisco Boeing

Les entreprises américaines accélèrent leur retour en Iran (Le Figaro)
Les entreprises américaines accélèrent leur retour en Iran

Le Figaro

Anticipant la levée des sanctions, Chrysler, Cisco ou Boeing préparent le terrain pour remporter des contrats.

Alors que les négociations politiques entre les Occidentaux et l'Iran avancent, les sociétés outre-Atlantique multiplient les contacts auprès de Téhéran.

Dans le secteur automobile, le groupe Chrysler a transmis à la présidence iranienne une offre d'investissements sur ce vaste marché de 75 millions de consommateurs, affirme au Figaro un homme d'affaires à Téhéran. La proposition, faite début mars, a été transmise par le canal diplomatique, c'est-à-dire avec l'aval de l'Administration américaine. Officiellement, Washington multiplie pourtant les appels aux entreprises étrangères à ne pas se précipiter en Iran, tant qu'un accord sur la neutralisation de la menace nucléaire n'aura pas été trouvé.

Le géant de l'informatique Cisco Systems, de son côté, a lancé des demandes de licence d'exportation de ses équipements auprès du Trésor, s'engouffrant ainsi dans la brèche ouverte par Barack Obama qui encourage le développement d'Internet en Iran pour renforcer la démocratie.

Fin février, selon une autre source occidentale à Téhéran, une dizaine de présidents d'universités américaines ont fait le tour des meilleurs établissements iraniens, comme l'université Sharif de Téhéran. Outre une rencontre avec le ministre de l'Éducation et Mohammad Nahavandian, le conseiller économique du président Hassan Rohani, la délégation américaine a été reçue par Mohammadi Golpayegani, le directeur de cabinet du guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, numéro un du régime et porte-drapeau du très vif sentiment antiaméricain. «Qui plus est, les Américains ont été reçus au bureau du Guide, tout un symbole!» constate notre source. Conséquence de cette visite: trois semaines plus tard, pour Norouz, le Nouvel An iranien, l'Administration américaine levait les restrictions à la formation des étudiants iraniens dans les universités outre-Atlantique....

Lire la suite

commentaires

Haut de page