Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand les Etats-Unis prédisaient l'effondrement du Nigeria avant 2020. Le mystère Boko Haram

par Sam La Touch 7 Mai 2014, 17:23 Articles de Sam La Touch Nigeria USA Boko Haram CIA Terrorisme

Quand les Etats-Unis prédisaient l'effondrement du Nigeria avant 2020. Le mystère Boko Haram

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique et son premier producteur de pétrole, est de toute évidence systématiquement jeté dans le chaos et l'état de guerre civile.


Le Nigeria est aujourd'hui l'un des plus importants producteurs mondiaux de pétrole brut de haute qualité comme celui produit en Libye. Le pays montre tous les signes d'une spirale de violence l'affaiblissant profondément. Le Nigeria est le cinquième plus grand fournisseur de pétrole des États-Unis et douzième producteur de pétrole dans le monde sur un pied d'égalité avec le Koweït et juste derrière le Venezuela avec une production de plus de deux millions de barils par jour.

En 2005, un rapport du Conseil national américain du renseignement prédisait que le Nigeria pourrait s'effondrer au cours des quinze prochaines années. Au train où vont les choses, avec la recrudescence des massacres terroristes commis par la secte Boko Haram, le nord du Nigeria semble plonger dans une instabilité croissante. Seulement voilà, on ne sait pas qui se cache derrière Boko Haram. Un article du New York Times, In Nigeria, Boko Haram Is Not the Problem, se demandait si Boko Haram était une unique entité où si il s'agissait d'un prête-nom utilisé par différents acteurs aux intérêts divergents. Le fait que le Nigeria ait fait appel aux Etats-Unis pour régler le problème de la violence au nord du Nigeria ne laisse pas forcément augurer du meilleur.


La question est de savoir qui se cache derrière Boko Haram et quels sont les intérêts sous-jacents. La main de la CIA avait déjà été évoquée Boko Haram: A CIA Covert Operation; America’s Destabilization Plots Against Nigeria–GreenWhite Coalition.
Les autorités du Nigeria ont-t-elles capitulé en refusant de régler le problème par elle-même et en faisant intervenir les services étatsuniens ?

commentaires

Haut de page