Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon un analyste, la Junte de Kiev est issue du changement de régime mis en place par l'Occident

par Sam La Touch 9 Mai 2014, 16:31 Articles de Sam La Touch Ukraine Junte Kiev Nonazis Secteur Droit

Selon un analyste, la Junte de Kiev est issue du changement de régime mis en place par l'Occident
Selon un analyste, la Junte de Kiev est issue du changement de régime mis en place par l'Occident

Kiev junta child of West regime change: Analyst

Press TV


Traduction SLT

Selon un analyste politique, l'Occident couvre le massacre qui a eu lieu dans la ville ukrainienne d'Odessa perpétré par les néo-nazis dirigés par certaines personnes au pouvoir.

"L'absence subséquente d'enquête criminelle et la manipulation dans les médias font évoquer une opération de dissimulation", écrit Finian Cunningham dans une colonne pour le site Press TV ce mercredi.

"Une autre chose est clair, c'est que les médias occidentaux contribuent à la dissimulation du massacre. Peu importe l'horreur de ce qui a pu réellement se passer, les médias occidentaux n'ont même pas rapporté les meurtres liés à l'incendie criminelle avec le sérieux que cette affaire méritait".

Cunningham a également déclaré que les médias occidentaux ont minimisé le rôle des paramilitaires néo-nazis et de la junte soutenue par l'Occident à Kiev.

Le chroniqueur politique a déclaré que les médias occidentaux ont amplifié les allégations de la junte de Kiev qui prétend que ce sont les "agents pro-russes" qui tentent de "détruire l'Ukraine" qui sont responsables du massacre d'Odessa.

"Le changement de régime en Ukraine occidentale a conduit au pouvoir une junte qui gouverne au travers d'un règne de terreur contre ses propres citoyens, où les crimes les plus abjects sont effectués pour écraser toute opposition politique. Et les médias occidentaux couvrent assidument cette criminalité", a déclaré Cunningham.

Il a souligné que les pays occidentaux et leurs médias font tous leurs efforts pour raviver l'horreur du fascisme en Ukraine tout en rejetant la faute sur la Russie.

Le 2 mai, près de 70 personnes ont été tuées et des centaines d'autres blessées après que les forces ukrainiennes ont lancé une opération militaire contre les manifestants pro-russes qui contrôlent plusieurs villes de l'Est. Quarante de ces victimes sont mortes à Odessa.

Moscou a critiqué Kiev concernant le terrible incident mortel à Odessa, en déclarant qu'il s'agissait d'"une autre manifestation de l'irresponsabilité pénale des autorités de Kiev."

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a exhorté le 4 mai, les Etats-Unis à user de leur influence pour faire pression sur le gouvernement ukrainien afin de faire de cesser immédiatement les opérations militaires dans le sud-est.

commentaires

Haut de page