Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon un analyste, les Etats-Unis complotent pour remodeler le Moyen-Orient et l'Afrique (Press TV)

par Press TV 30 Mai 2014, 13:41 Afrique Moyen-Orient Islamophobie Terrorise Boko Haram USA Remodelage

Selon un analyste, les Etats-Unis complotent pour remodeler le Moyen-Orient et l'Afrique (Press TV)
Selon un analyste, les Etats-Unis complotent pour remodeler le Moyen-Orient et l'Afrique (Press TV)
Article originel : US plotting to reshape Mideast, Africa: Analyst
Press TV

Traduction SLT



Les États-Unis ont favorisé la promotion de l'islamophobie dans le cadre de son plan à long terme pour remodeler le Moyen-Orient et l'Afrique, selon les déclarations d'un analyste à Press TV.

"Il y a une politique claire des États-Unis visant à redessiner la carte géopolitique non seulement du Moyen-Orient, mais de l'Afrique", a déclaré Jamal Wakim à Press TV dans une interview .

Il a déclaré que les États -Unis ont cherché à "creuser un fossé entre l'Europe et l'Afrique "en soutenant" la version Takfiri de l'islam représentée par des groupes tel que Boko Haram, comme al -Qaida."

Wakim a ajouté que les États-Unis ont également nourrit "l'islamophobie en Europe" dans le but de provoquer la division de la Méditerranée et d'"utiliser le prétexte du terrorisme dans les pays d'Afrique subsaharienne afin de justifier l'intervention coloniale par les puissances occidentales."

L'analyste a souligné la nécessité "d'éveiller les consciences" concernant l'instrumentalisation du terrorisme par les États-Unis.

Il a déclaré que la "vraie nature du conflit en cours en Afrique sub-saharienne" devrait être mise à nue pour le public, en ajoutant que les groupes terroristes comme Boko Haram "utilisent l'islam comme une bannière idéologique de leurs actes."

Boko Haram - dont le nom signifie " l'éducation occidentale est interdite" - affirme que son objectif est de renverser le gouvernement nigérian.

Ce groupe a revendiqué la responsabilité de plusieurs attaques à l'arme à feu et attentats meurtriers à la bombe dans diverses parties du Nigeria depuis 2009.

Au cours des quatre dernières années, la violence dans le nord du pays le plus peuplé d'Afrique a coûté la vie à plus de 3.600 personnes.

commentaires

Haut de page