Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon un analyste, les Etats-Unis ne cherchent pas de solution politique à la crise en Ukraine

par Sam La Touch 4 Mai 2014, 12:34 Articles de Sam La Touch Ukraine USA Joe Biden CIA FBI Rick Rozoff John Brennan Arseni Iatseniouk

Selon un analyste, les Etats-Unis ne cherchent pas de solution politique à la crise en Ukraine
Selon un analyste, les Etats-Unis ne cherchent pas de solution politique à la crise en Ukraine
Article original : US not seeking political solution to Ukraine crisis: Analyst
Press TV

Traduction SLT

Selon les déclarations d'un analyste politique à Press TV, les États-Unis ne veulent pas d'une solution politique à la crise en cours en Ukraine.

Répondant à une question sur la volonté de Washington de chercher un règlement politique de la crise ukrainienne, Rick Rozoff, un responsable de l'organisme Stopper l'OTAN, a déclaré dans un entretien dimanche que Washington "veut tout sauf une telle solution".

"Le fait que le directeur de John Brennan de la Central Intelligence Agency des États-Unis (CIA) et le vice-président étatsunien Joe Biden ont récemment été à Kiev n'avait pas pour objectif de coordonner les activités de la junte à Kiev, mais plus de leur donner un ordre de marche pour lancer l'offensive actuelle de l'armée contre les civils dans l'est et aussi dans le sud du pays" a ajouté l'analyste.

S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk à Kiev, le 22 Avril, Biden a accusé la Russie d'occuper illégalement la Crimée et de menacer l'intégrité territoriale de l'Ukraine en menaçant de provoquer des troubles dans l'est du pays.

Les États-Unis et la Russie sont en désaccord sur la conduite à tenir quant à la crise se déroulant en Ukraine.

La crise ukrainienne a commencé après que la Crimée ait déclaré son indépendance, le 17 mars, et a officiellement demandé à faire partie de la Russie suite au référendum qui s'est tenu un jour plus tôt, dans lesquels près de 97 pour cent des participants ont voté en faveur de l'indépendance.

Le 17 avril, la Russie, l'Ukraine, les États-Unis et l'Union européenne se sont accordés à Genève sur des mesures pour entraîner une "désescalade " de la crise dans l'est de l'Ukraine, où les manifestants pro-russes ont saisi des bâtiments dans plusieurs villes.

Les autorités ukrainiennes ont toutefois ordonné une offensive militaire contre les manifestants, une action qui selon la Russie viole l'accord de Genève.

commentaires

Haut de page