Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie : Jaafari accuse la France (Al-Manar)

par Al-Manar 17 Mai 2014, 13:40 Syrie ONU Fabius France Jaafari

Syrie : Jaafari accuse la France (Al-Manar)
Syrie : Jaafari accuse la France

Al-Manar / Réseau International

Le représentant permanent de la Syrie à l’ONU Bachar al-Jaafari a fustigé l’ingérence de certains pays occidentaux et de leurs alliés régionaux dans son pays, estimant qu’elle est à l’origine de la crise.

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi, Jaafari a déclaré : «des pays influents, au Conseil de sécurité, et leurs alliés régionaux cherchent à créer une vacance politique, en Syrie, pour ainsi rendre le terrain propice aux ingérences. Mais le peuple syrien est résolu à déterminer la destinée de son pays »

Le diplomate syrien réagissait aux récents communiqués du ministère français des Affaires étrangères allant à l’encontre des prochaines élections en Syrie. «Paris fait partie du problème des Syriens, et non de leur solution, car les politiques de l’Elysée envers la Syrie manquent de mesures», a-t-il ajouté.

Avant d’ajouter : «ces communiqués font preuve de l’irresponsabilité de la France et de sa volonté de recourir à la force, pour régler les problèmes, au lieu de se référer à la Charte de l’ONU et aux lois internationales».

Le représentant syrien à l’ONU a fait allusion aux erreurs de l’administration américaine, du Qatar, de l’Arabie saoudite et de la Turquie vis-à-vis de la nation syrienne. «Un grand nombre de terroristes arrivent, en Syrie, depuis l’Europe, et via les frontières de la Turquie», a rappelé Jaafari.

Il s’est ensuite attardé sur le soutien financier et militaire israélien aux terroristes opérant en Syrie. «Le régime sioniste soutient les groupes terroristes et accueille les bandes takfiries. Il leur fournit même les formations nécessaires, pour perpétrer des attentats, en Syrie», a-t-il indiqué.

Concernant la démission de l’émissaire spécial de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie Lakhdar Brahimi, il a commenté : « Brahimi a commis de nombreuses erreurs pendant sa mission, dont son ingérence dans les affaires intérieures de la Syrie ».

commentaires

Haut de page