Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela: un complot contre le président révélé au grand jour (Xinhua)

par Xinhua 30 Mai 2014, 15:19 Venezuela Maduro Complot

Venezuela: un complot contre le président révélé au grand jour (Xinhua)
Venezuela: un complot contre le président révélé au grand jour
Xinhua

Les autorités vénézuéliennes ont découvert un complot fomenté par les leaders de l'opposition, des investisseurs internationaux et des officiels soutenus par le Département d'Etat américain visant à assassiner le président Nicolas Maduro et à prendre le contrôle du pays.

Lors d'une conférence de presse, le maire socialiste de Caracas, Jorge Rodriguez, a dénoncé le "stratagème complexe" visant à assassiner M. Maduro et faire sombrer le pays dans la violence afin de justifier une intervention militaire étrangère.

Selon M. Rodriguez, le stratagème a été financé par "un fonds de plusieurs millions de dollars" qui a soutenu diverses actions contre le gouvernement depuis le mois de février sous la direction du banquier vénézuélien Eligio Cedeno, un fugitif recherché par la justice au Venezuela.

Le maire a également accusé la politicienne de droite Maria Corina Machado d'être derrière la tentative de coup d'Etat. Plusieurs courriels incriminants la lieraient directement au complot.

Dans un courriel, Mme Machado mentionne Kevin Whitaker, l'ambassadeur des Etats-Unis en Colombie, avant d'indiquer que les Etats-Unis ont confirmé leur soutien à l'opposition politique et que de nouvelles mesures devaient être prises.

"Nous avons un plus gros carnet de chèques que le gouvernement", aurait commenté Mme Machado dans un autre courriel.

"Ce que nous présentons aujourd'hui fait partie d'une enquête criminelle menée par l'administration pénale parce que l'opposition vénézuélienne a pour objectif de détruire la paix et l'ordre constitutionnel de notre pays", a expliqué M. Rodriguez.

Ce dernier a demandé au gouvernement américain de clarifier s'il était au courant des contacts de M. Whitaker ou si l'officiel a agit de son propre chef.

Il a également déclaré que le gouvernement présenterait dans les prochains jours les preuves qu'un coup d'Etat se préparait.

Le Venezuela est agité par de violentes manifestations depuis le mois de février sous l'impulsion de leaders de l'opposition qui réclament le retrait du président Maduro. Ces affrontements ont déjà fait 42 morts, 835 blessés, et ont conduit à l'arrestation de 2.500 personnes.

commentaires

Haut de page