Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Libye : les migrants détenus sont fouettés, battus, et suspendus à des arbres Libya: Detained Migrants Are Whipped, Beaten and Hung From Trees

par Sam La Touch 26 Juin 2014, 14:04 Articles de Sam La Touch Libye Exactions Migrants Human Rights Watch

Libye : les migrants détenus sont fouettés, battus, et suspendus à des arbres Libya: Detained Migrants Are Whipped, Beaten and Hung From Trees

Depuis la destruction de la Libye par les forces de l'OTAN (USA, France, Grande-Bretagne) et leurs affidés des monarchies du Golfe(Arabie Saoudite, Qatar), les migrants détenus en prison en Libye ainsi que les requérants d'asile subissent les pires traitements.

Des gardes dans les centres de détention de migrants sous contrôle du gouvernement libyen ont torturé et abusé des migrants et des demandeurs d'asile, y compris avec des coups de fouet, des coups de poing et des chocs électriques.

Human Rights Watch a publié les résultats préliminaires de son enquête en avril 2014 suite à l'interview de 138 détenus. Sur ces 138 près de 100 d'entre eux ont déclaré avoir été torturés et soumis à d'autres abus. Les allégations d'abus, le surpeuplement massif, les conditions d'hygiène désastreuses, et le manque d'accès à des soins médicaux adéquats dans huit des neuf centres que Human Rights Watch a visité montrent ouvertement la violation des obligations de la Libye de ne pas s'engager dans la torture et des traitements cruels, inhumains ou dégradants.



--------------------------------------------------------------
English translation:
Since the destruction of Libya by NATO forces (U.S., France, Britain) and their lakeys from the Gulf monarchies (Saudi Arabia, Qatar), migrants detained in prison in Libya and asylum seekers suffer the worst treatment.

Guards in migrant detention centers under Libyan government control have tortured and otherwise abused migrants and asylum seekers, including with severe whippings, beatings, and electric shocks.

Human Rights Watch released preliminary findings from its April 2014 investigation in the country which included interviews with 138 detainees, almost 100 of whom reported torture and other abuses. The alleged abuses, massive overcrowding, dire sanitation conditions, and lack of access to adequate medical care in eight of the nine centers that Human Rights Watch visited breach Libya’s obligations not to engage in torture and cruel, inhuman or degrading treatment.

Reference :
Human Rights Watch Libya: Whipped, Beaten, and Hung from Trees

commentaires

Haut de page