Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Mort dans l'eau". Comment Israël a assassiné de sang froid des Marines états-uniens (BBC Four, Vidéo)

par Sam La Touch 11 Juin 2014, 07:38 Articles de Sam La Touch BBC Four USS Liberty Israël Attaque USA Lyndon Johnson Mc Namara

"Mort dans l'eau". Comment Israël a assassiné de sang froid des Marines états-uniens (Vidéo)
Article originel : Dead in the Water. How Israel committed the cold blooded murder of US sailors.
BBC Four

Traduction SLT



Le 8 juin 1967: l'USS Liberty est attaqué par Israël dans les eaux internationales.

Au cours de la Guerre des Six Jours, Israël a attaqué et presque coulé l'USS Liberty appartenant à son plus proche allié, les États-Unis. Trente-quatre soldats états-uniens ont été tués au cours d'un assaut ayant duré deux heures par l'aviation israélienne et des torpilleurs.

Israël a prétendu que toute l'affaire avait été un accident tragique sur la base de l'identification erronée du navire. Le gouvernement états-unien a alors accepté l'explication.

Pendant plus de 30 ans, de nombreuses personnes n'ont pas cru à l'explication officielle, mais ont été incapables de la réfuter de façon convaincante. Maintenant, "Dead in the Water" ("Mort dans l'eau", ndt) montre de nouvelles preuves surprenantes pour révéler la vérité derrière cette attaque apparemment inexplicable. Le film combine une reconstruction dramatique des événements, avec les témoignages d'anciens officiers états-uniens, des forces armées israéliennes et des services de renseignement qui ont décidé de donner leur propre version des faits.

Les interviews comprennent celles du Secrétaire du président Lyndon Johnson à la Défense, Robert McNamara, ainsi que l'ancien chef de la marine israélienne : l'amiral israélien Shlomo Errell et des membres de l'équipage de l'USS Liberty.

Voir aussi : Lyndon Johnson ordonna l'occultation des faits : un ancien avocat de la marine qui a aidé à mener l'enquête militaire sur l'attaque israélienne de l'USS Liberty en 1967, qui a tué 34 soldats états-uniens, a déclaré que l'ancien président Johnson et McNamara ont demandé à ceux qui dirigeaient l'enquête de "conclure que l'attaque était un cas de «fausse identité» malgré des preuves accablantes du contraire".

Nouvelles accusations contre Israël, dans l'attaque du navire en 1967 : à présent, la preuve devient partie d'une controverse sur l'influence d'Israël sur Washington et sur le fait qu'elle aurait retourné l'administration Bush envers Jérusalem.

commentaires

Haut de page