Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accident Air Algérie AH5017 : un bataillon "Tawhid et Djihad" stationné près du lieu de l'accident (Echorouk)

par Sam La Touch 27 Juillet 2014, 10:15 Air Algérie Crash Mali Burkina Faso 33 militaires français Hezbollah Articles de Sam La Touch

Accident Air Algérie AH5017 : un bataillon "Tawhid et Djihad" stationné près du lieu de l'accident (Echorouk)
Accident Air Algérie AH5017 : un bataillon "Tawhid et Djihad" stationné près du lieu de l'accident
icle originel : Air Algérie AH5017 crash: "Tawhid and Djihad" battalion stationed near the crash site
Echorouk

Traduction SLT

Parmi les victimes de l'avion espagnol qui a été loué par Air Algérie, il y avait 33 soldats de l'armée française qui étaient au Mali et en Afrique, et parmi ceux-ci il y avait trois officiers supérieurs du renseignement français, selon les sources d'Echorouk.

Un chef du Hezbollah libanais qui opère en tant qu'homme d'affaires et qui a voyagé du Sénégal vers le Burkina Faso, était également parmi les victimes de l'accident.

L'ambassade libanaise à Alger a demandé des informations sur la situation des ressortissants libanais et a constaté que l'homme en question faisait parti des victimes.

Les autorités françaises au plus haut niveau ont déclaré que la cause de la panne était due à des facteurs climatiques, et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a déclaré à la Radio RTL que l'avion qui s'est écrasé au Mali près de la frontière avec le Burkina Faso, jeudi, a été complètement détruit au moment de son impact sur le sol.

Cazeneuve a ajouté vendredi matin, que les mauvaises conditions météorologiques est "l'hypothèse la plus probable" pour expliquer les causes de l'accident d'Air Algérie au Mali, qui transportait 116 personnes.

"Nous croyons que l'avion s'est écrasé pour des raisons liées aux conditions météorologiques, bien que nous ne pouvons pas exclure une quelconque théorie pour le moment."

Le ministre des Transports français, Frédéric Cuvillier, a déclaré que l'odeur du kérosène, qui a été très forte sur le site de l'accident et la diffusion de débris dans une zone relativement petite, indique que la cause de l'accident est liée aux conditions météorologiques ou à des problèmes techniques, ou bien aux deux.

Le ministère de la Défense français a lancé une enquête approfondie sur l'accident, supervisé par des militaires français après avoir trouvé une des boîtes noires de l'avion, ce qui facilitera la tâche des enquêteurs pour déterminer la cause de la chute.

Les sources d'Echorouk ont affirmé que la région dans laquelle l'avion s'est écrasé se situe non loin de l'emplacement d'un bataillon "Tawhid et Jihad en Afrique de l'Ouest", qui détient un puissant arsenal de missiles introduites par contrebande en provenance de Libye.

Les expert en sécurité algérienne ont confirmé la possibilité d'un accident criminel derrière cet accident, il pourrait être en particulier lié à l'usage et au transport d'explosifs au sein de l'aéroport du Burkina Faso et ont exclu une attaque de missile sol-air dans le nord du Mali.

commentaires

Haut de page