Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ukraine : L'avocat de Mme Timochenko fait en douce le commerce d’organes (VDR)

par VDR 14 Juillet 2014, 22:10 Trafic d'organes Ukraine OTAN UE Occident

L'avocat de Mme Timochenko fait en douce le commerce d’organes des soldats ukrainiens

Dans les réseaux sociaux est apparue la correspondance de l’avocat de Ioulia Timochenko, Sergey Vlasenko, avec le « chirurgien allemand » Olga Wieber et le commandant du bataillon « Donbass » Semion Sementchenko. Il s’y agit du trafic d'organes des soldats de l’armée ukrainienne tués et blessés.

L’utilisateur de Facebook, Ivan Protsenko, a publié des documents scandaleux en se référant à la source d’information ukrainienne officiellement enregistrée « Marteau de la vérité anti-Maïdan. »

La correspondance de deux destinataires nommés Sergey Vlasenko et Olga Wieber a eu lieu de février à juin 2014.

Ces abréviations sont le point clé de cette correspondance : COR - cœur, NEP - rein, HEP - foie, PAN – pancréas, PUL - poumon.

« Bonsoir, Olga. La question que nous avons discutée à Waldkirch doit se décider bientôt, de mon côté tout est en ordre. Comment sont tes clients ? »- a écrit Vlasenko le 22 février.

Ensuite, à partir du dialogue, il en résulte que Wieber agit comme un intermédiaire, et Vlasenko organise la fourniture du "matériel". Le "matériel" est caractérisé comme périssable. En outre, le fournisseur souligne qu'il est préférable d'expédier la marchandise par lots.

« Voilà ce dont nous avons besoin - écrit Olga Wieber, - 15 COR, 63 NEP, 35 HEP, 20 PAN, 5 PUL. »

Vlasenko lui répond : « C’est clair. Nous pouvons en fournir plus, est-ce que tu suis les nouvelles ? Réfléchi et trouve quelqu’un, on augmentera les lots ! »

Le 15 avril, le jour où les autorités de Kiev ont lancé une opération militaire dans le sud-est de l'Ukraine, Olga Wieber demandait : « À en juger d’après les nouvelles, les événements jouent en notre faveur. Qu’en penses-tu, ne changeront-ils pas d’objectifs ? »

Vlasenko répond : « Ce n'est pas prévu, on aura de quoi travailler ! “Nos partenaires occidentaux,” avec leur politique, nous créent de bonnes conditions et surtout - le nombre ! »

Sergey Vlasenko est un homme politique ukrainien et avocat, député du Bloc de Ioulia Timochenko, l’avocat émérite d'Ukraine.

Plus tard, pendant plusieurs mois les partenaires parlent des délais et des quantités nécessaires d’organes qui comptent par dizaines.

Le 22 mai, ils discutent de la situation difficile qui a surgi avec des retards de livraison. Vlasenko a déclaré que les clients peuvent attendre : « Chez qui iront-ils voir ? Où trouveront-ils encore ?? Et ici les tirs, les mines explosent, comment on peut faire venir tes gens ? Essaye de comprendre que même si les miens et les tiens sont des pros, il est très difficile d’assurer leur sécurité. Nous sommes obligés de sortir le “matériel” nous-mêmes ! » Alors, Wieber propose de modifier le plan de travail et revenir "aux grièvement blessés et désespérés" qui sont faciles d’accès.

Vlasenko est catégorique : « Pour ma part, c'est hors de question, je vous l’ai déjà dit à toi et à Nalivaytchnenko lors de la dernière conversation ! Le risque de fuite est très grand et il y a beaucoup trop de questions du personnel local, je ne veux plus rien avoir à faire avec ça ! »

Wieber l’accepte : « OK, fais alors au moins comme auprès d’Aleksandrovka ! Ne m’expose pas ! Recherchez plus de "matériel" afin qu’on puisse mieux choisir. »

Dans les réseaux sociaux, il y a aussi des liens vers une autre correspondance - entre Sergey Vlasenko et Semion Sementchenko (le commandant du bataillon de répression de l'armée ukrainienne "Donbass").

Sementchenko et ses hommes, apparemment, sont directement impliqués dans la prise de "matériel".

Le 26 mai, Vlasenko a exprimé son mécontentement du travail de l’exécutant : « Nous avons eu des problèmes avec le dernier lot ! Il y a beaucoup de "matériel" de mauvaise qualité, nos clients sont mécontents ! Vous devez faire tout très vite ! Accélérez-vous, car si vous ne rentrez pas dans les 14 heures à partir du moment de l’ablation, nous ne recevons que 30 % du prix ! Et cela signifie que vous ne recevrez pas votre équipement, tu comprends ? »

Sementchenko se justifie : « Je suis au courant, Sergueï Vladimirovitch. Nous faisons de notre mieux, nous avons beaucoup de pertes, comme dans le dernier engagement nous avons perdu plus de 20 hommes ! » À propos, le patronyme de l’avocat de Timochenko est également Vladimirovitch. Il demande de trouver des gens nouveaux pour réaliser la commande, mais Sementchenko rétorque : « Ils ne sont plus très nombreux, et pour ce travail je ne peux pas mettre n'importe qui. »

Les médias ukrainiens publient régulièrement des informations relatives aux problèmes liés au traitement des soldats blessés au cours de l'ATO. Également de nombreux rapports sont apparus sur les corps mutilés trouvés sur les champs de bataille et dans les villages "nettoyés" par les forces de l’ATO. Le 19 juin, dans le village de Louganskaya, un des miliciens a indiqué que de nombreux cadavres qui ont été découverts après le passage des détachements d’exécuteurs, n’avaient plus d'organes vitaux. Alors, il a supposé que le trafic d’organes prospère sur "le marché noir" dans le milieu de la direction de l'ATO.

Source Ukraine.RU

Agence centrale d’information de Novorossia

Novorus.info

commentaires

Ézéchiel 02/10/2014 16:28

Je ne comprends plus rien.où sont les droits de l'homme ?les occidentaux y sont indifférents.on crée une guerre parce qu'on a besoin d'organes humains.Porochenco viol le cessez-le-feu et dans mais on s' en fout parce qu'il fournit des ppièces humaines et dans un excès de folie on demande à Poutine de calmer les indépendantistes.Autrement dit il faut qu'ils admettent qu'on les vide de leurs organes vitaux au profit de quelques allemands malades.Poutine croit que la meilleure réponse a un fou c'est de laisser faire.mais il verra ce que ça lui coûtera. S'il a ne serait-ce qu'une infime petite foi en Dieu il doit songer à se mettre au service du Bien en effaçant de notre terre 2 continents pour la plus grande gloire de Dieu.C'est ce que veut Dieu.C'est pourquoi il donne aux russes la lumière de l'intelligence pour la mise au point d'armes inédites que même les USA n'ont pas.il faut vraiment valider le plan de l'officier Vladimir Sakharov.il faut que Poutine se serve des armes de fin du monde.

Haut de page