Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre ouverte à la population de Gaza (The Lancet)

par Sam La Touch 24 Juillet 2014, 17:09 Israël Gaza Palestine Conflit The Lancet Lettre ouverte Colonialisme Articles de Sam La Touch

Lettre ouverte à la population de Gaza (The Lancet)
Lettre ouverte à la population de Gaza
Article originel : An open letter for the people in Gaza
Paola Manduca, Iain Chalmers, Derek Summerfield, Mads Gilbert, Swee Ang, au nom des 24 signataires
The Lancet


Traduction SLT



«Nous sommes des médecins et des scientifiques, qui passons notre vie à développer des soins et à protéger la santé et la vie. Nous sommes également des gens informés ; nous enseignons l'éthique de nos métiers, ainsi que la connaissance et la pratique de celui-ci, nous avons tous travaillé dans la bande de Gaza et connaissons la situation à Gaza depuis des années.

Sur la base de notre éthique et de notre pratique, nous dénonçons l'agression de Gaza par Israël dont nous sommes témoins.

Nous demandons à nos collègues, anciens et jeunes professionnels, de dénoncer cette agression israélienne. Nous contestons la perversité d'une propagande qui justifie la création d'une situation d'urgence pour légitimer un massacre, une soit-disant "agression défensive". En réalité, c'est un assaut impitoyable d'une durée, d'une étendue et d'une intensité illimitées. Nous tenons à signaler les faits tels que nous les voyons et leurs conséquences sur la vie des gens.

Nous sommes consternés par l'attaque militaire visant les civils dans la bande de Gaza sous prétexte de punir les terroristes. C'est la troisième agression militaire à grande échelle sur Gaza depuis 2008. A chaque fois, les personnes décédées sont essentiellement des gens innocents à Gaza, en particulier des femmes et des enfants sous le prétexte inacceptable (de la part d'Israël) d'éradiquer des partis politiques et la résistance à l'occupation et au siège qu'Israël impose.

Cette action terrifie aussi ceux qui ne sont pas directement touchés, et génère des blessures psychiques et atteint les capacités de résilience de la jeune génération. Notre condamnation et notre dégoût sont encore aggravés par le déni et le refus que Gaza puisse recevoir de l'aide et des fournitures pour atténuer ces terribles circonstances.

Le blocus de Gaza a encore été resserré depuis l'année dernière, ce qui a aggravé les difficultés de la population de Gaza. A Gaza, les gens souffrent de la faim, de soif, de pollution, de pénurie de médicaments, d'électricité, et de tous les moyens pour subvenir à ses moyens, qui ne sont pas seulement liés aux bombardements. Crise alimentaire, pénurie d'essence, d'eau et rareté de la nourriture, fuites d'égouts et baisse constante des ressources sont des catastrophes causées directement ou indirectement par le siège israélien... "

Lire la suite

commentaires

Haut de page