Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Libye : Christopher Stevens, l'ancien ambassadeur US à Benghazi, aurait été assassiné en représaille de la guerre criminelle US / Libya: Christopher Stevens, Former US Ambassador In Benghazi Would Have Been Murdered In Reprisal Of United States' Criminal War

par Sam La Touch 13 Juillet 2014, 03:51 Articles de Sam La Touch Christopher Stevens Libye Assassinat Représaille Don DeBar CIA USA

Libye : Christopher Stevens, l'ancien ambassadeur US à Benghazi, aurait été assassiné en représaille de la guerre criminelle US / Libya: Christopher Stevens, Former US Ambassador In Benghazi Would Have Been Murdered In Reprisal Of United States' Criminal War

Selon Don DeBar, activiste anti-guerre et chroniqueur politique états-unien, l'ancien ambassadeur Christopher Stevens était en fait le chef de la CIA en Libye et a été probablement tué en représaille de la guerre criminelle des Etats-Unis en Libye qui a détruit le pays.

Le but de la guerre était de "permettre le déploiement de l'AFRICOM [l'une des neuf unités de commandes combattantes des Forces armées des États-Unis] - et au travers de l'exploitation de l'Afrique - sur le continent africain et aussi de prévenir tout Etat musulman laïque socialiste portant un politique étrangère indépendante et ayant suffisamment d'argent et de logistique pour s'opposer aux intérêts états-uniens"a ajouté Debar à Press TV.

"Cette guerre a été conçue (avec le soutien de la France et du Royaume-Uni, ndt) afin de permettre la poursuite de la pénétration et de la conquête de l'Afrique et du Moyen-Orient, et elle a été faite illégalement. Des milliers de personnes ont été tuées. La propagande raciste - anti-noir, la propagande raciste anti-africaine a été utilisée, elle a entraîné le lynchage du peuple noir - ce, en provenance du gouvernement des États-Unis dirigé par un homme noir dont le père était un Africain. Rien de tout cela n'est abordé. Ils discutent seulement de savoir si le gars (Christopher Steven, ndt) qui a reçu une balle aurait pu être sauvé, et à qui incombe la faute. En tout état de cause, on ne discute même pas le fait qu'il était le chef de la CIA de la station en Libye, et peut-être les gens qui étaient là le savaient, et quelqu'un a décidé de se venger de ce qui a été fait à leur pays ", a-t-il conclu.

-----------------------------------------

English version :
According to Don DeBar, an anti-war activist and political columnist, the US Ambassador Christopher Stevens was in fact the CIA station chief in Libya and was probably killed in revenge for the United Sates’ criminal war on Libya that destroyed the country.

The war’s purpose was to “enable the introduction of AFRICOM [one of nine Unified Combatant Commands of the United States Armed Forces] -- and through exploitation of Africa -- into the continent of Africa and also to prevent any secular socialist Muslim state carrying an independent foreign policy and with money and material from opposing US interests,” DeBar added on Press TV.

(This war) was intended (with the support of France and United Kingdom, Tranlator's Note) to allow the further penetration and conquest of both Africa and the Middle East, and it was done illegally. Thousands of people were killed. Racist propaganda - anti-black, anti-African racist propaganda was used that resulted in the lynching of the black people -- this, coming from the United States government headed by a black man whose father was an African. None of this gets discussed. They discuss whether or not the guy (Christopher Stevens, TN) who got shot could have been not shot, and whose fault is it. In any event, no one even discusses the fact that he was the CIA station chief in Libya, and perhaps the people that were there knew it, and somebody decided to take revenge for what was done to their country,” he concluded.

Reference :
Press TV CIA station chief Stevens killed in revenge for war on Libya: Don DeBar
Libye : Christopher Stevens, l'ancien ambassadeur US à Benghazi, aurait été assassiné en représaille de la guerre criminelle US / Libya: Christopher Stevens, Former US Ambassador In Benghazi Would Have Been Murdered In Reprisal Of United States' Criminal War

commentaires

Haut de page