Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Libye : Les Etats-Unis ferment leur ambassade à Tripoli et évacuent leur personnel au milieu des combats entre miliciens

par Sam La Touch 26 Juillet 2014, 15:55 Articles de Sam La Touch Chaos Libye Ambassade US évacuée Milices

Libye : Les Etats-Unis ferment leur ambassade à Tripoli et évacuent leur personnel au milieu des combats entre miliciens
Les Etats-Unis ferment leur ambassade à Tripoli et évacuent leur personnel au milieu des combats entre miliciens
Article originel : US shuts embassy in Libya's Tripoli, evacuates staff amidst clashes
Russia Today

Traduction SLT

En raison d'affrontements et de violences entre milices rivales qui balayent le pays, l'ambassade US en Libye a été fermée et tout le personnel diplomatique a été évacué vers la Tunisie voisine par une escorte militaire.

Quelque 150 personnes dont 80 Marines ont été déplacés à la frontière "en raison de la poursuite des violences", selon le porte-parole du Département d'Etat, Marie Harf.

Un nouvel avertissement a été publié samedi par le Département d'État des États-Unis, déconseillant tout voyage en Libye et recommandant aux citoyens US de "partir immédiatement".

"La situation de la sécurité en Libye reste imprévisible et instable. Le gouvernement libyen n'a pas été en mesure de construire adéquatement ses forces militaires et de police ni d'améliorer la sécurité après la révolution de 2011" selon l'avertissement envoyé aux citoyens US escomptant se rendre dans ce pays.

La décision intervient alors que l'administration Obama continue d'exprimer sa plus grande prudence concernant la sécurité du personnel des États-Unis à l'étranger, et la situation en Libye est particulièrement préoccupante depuis l'attaque meurtrière de 2012 à Benghazi, au cours de laquelle quatre membres du personnel diplomatique sont morts, y compris à l'époque l'ambassadeur états-unien, J. Christopher Stevens .

De nouveaux affrontements ont éclaté à l'aéroport de Tripoli, vendredi, entre des groupes de miliciens libyens rivaux qui tentent de prendre le contrôle de celui-ci. De fortes explosions ont retenti aux alentours après 13 jours consécutifs de bombardements qui ont rompu les liaisons aériennes entre la ville et le reste du monde.

"Beaucoup d'armes de qualité militaire restent aux mains de particuliers, y compris les armes antiaériennes qui peuvent être utilisées contre l'aviation civile", a souligné l'avertissement états-unien.

commentaires

Haut de page