Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Malgré l'opposition des USA et l'abstention des Français et des Britanniques, l'ONU a lancé une enquête sur d'éventuels crimes de guerre d'Israël à Gaza / Despite The opposition Of The USA And The abstentions Of The French And The British, UN Launches ‘Investigation For Possible War Crimes’ Against Israel In Gaza

par Sam La Touch 25 Juillet 2014, 14:01 Israel ONU Résolution Crimes de guerre Gaza Enquête USA Grande-Bretagne Articles de Sam La Touch

Malgré l'opposition des USA et l'abstention des Français et des Britanniques, l'ONU a lancé une enquête sur  d'éventuels crimes de guerre d'Israël à Gaza / Despite The opposition Of The USA And The abstentions Of The French And The British, UN Launches ‘Investigation For Possible War Crimes’ Against Israel In Gaza

(See english version below)

Le conseil de 47 membres de la commision de défense des droits de l'homme de l'ONU a soutenu une résolution palestinienne visant à lancer une investigation sur l'offensive d'Israël à Gaza par 29 voix, comprenant la voix des pays arabes et musulmans, rejoints par la Chine et la Russie, ainsi que l'Amérique latine et les pays africains. Les États-Unis ont été le seul membre à voter contre. Les 17 abstentions ont été du fait des membres européens du Conseil (notamment la France et le Royaume-Uni), plus le Japon et la Corée du Sud.

Le résultat de la votation a été le suivant :
En faveur (29): Algérie, Argentine, Brésil, Chili, Chine, Congo, Costa Rica, Côte d'Ivoire, Cuba, Éthiopie, Inde, Indonésie, Kazakhstan, Kenya, Koweït, Maldives, Maroc, Mexique, Namibie, Pakistan, Pérou, Philippines, Fédération de Russie, l'Arabie saoudite, Sierra Leone, Afrique du Sud, Emirats Arabes Unis, le Venezuela et le Viet Nam.

Contre (1): Etats-Unis d'Amérique.

Abstentions (17): Allemagne, Autriche, Bénin, Botswana, Burkina Faso, République tchèque, Estonie, France, Gabon, Allemagne, Irlande, Italie, Japon, Monténégro, République de Corée, Roumanie, ex-République yougoslave de Macédoine, et Royaume-Uni.

Voici le texte entier de la résolution :

Dans une résolution (A/HRC/S-21/L.1) sur le respect du droit international dans les territoires palestiniens occupés, y compris à Jérusalem-Est, adoptée par un vote de 29 États en faveur, 1 contre et 17 abstentions, le Conseil condamne fermement l'incapacité d'Israël, puissance occupante, à mettre fin à son occupation prolongée du territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est; et condamne dans les termes les plus énergiques les violations généralisées, systématiques et flagrantes des droits de l'homme internationaux et des libertés fondamentales découlant des opérations militaires israéliennes menées dans le territoire palestinien occupé depuis le 13 Juin 2014 qui pourraient constituer des crimes internationaux, résultant directement du meurtre de plus de 650 Palestiniens, la plupart constituée de civils et dont plus de 170 sont des enfants, ainsi que plus de 4000 personnes blessées et la destruction sans motif de maisons, des infrastructures essentielles et des propriétés publiques.

Le Conseil condamne toutes les violences contre les civils partout où elles se produisent, y compris le meurtre de deux civils israéliens à la suite de tirs de roquettes; et appele à la cessation immédiate des attaques militaires israéliennes dans tout le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, ainsi que la fin des attaques contre tous les civils, y compris des civils israéliens; Le conseil exige qu'Israël, la puissance occupante, mette fin immédiatement et pleinement à sa fermeture illégale de la bande de Gaza occupée ; invite la communauté internationale à fournir une assistance et des services humanitaire d'urgence au peuple palestinien dans la bande de Gaza ; et exprime sa profonde préoccupation face à la situation des prisonniers et détenus palestiniens dans les prisons israéliennes et les centres de détention.

Le Conseil recommande également que le gouvernement de la Suisse, en sa qualité de dépositaire de la quatrième Convention de Genève, réunisse de nouveau rapidement la conférence des Hautes Parties contractantes de la Convention ; et décide d'envoyer d'urgence une commission d'enquête internationale indépendante pour enquêter sur toutes les violations du droit international humanitaire et le droit international des droits de l'homme dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, en particulier dans la bande de Gaza occupée, dans le cadre des opérations militaires menées depuis le 13 Juin 2014, et de faire rapport au Conseil à sa vingt-huitième session.

---------------------------------------------

English version:
The 47-member of the United Nations Human Rights Council backed a Palestinian-drafted resolution to launch a probe into Israel's offensive on Gaza by 29 votes, with Arab and fellow Muslim countries joined by China and Russia, plus Latin American and African nations. The United States was the sole member to vote against. The 17 abstentions were by the council’s European members (notably France and United Kingdom), plus Japan and South Korea.

The result of the vote was as follows:
In favour (29): Algeria, Argentina, Brazil, Chile, China, Congo, Costa Rica, Cote d'Ivoire, Cuba, Ethiopia, India, Indonesia, Kazakhstan, Kenya, Kuwait, Maldives, Mexico, Morocco, Namibia, Pakistan, Peru, Philippines, Russian Federation, Saudi Arabia, Sierra Leone, South Africa, United Arab Emirates, Venezuela, and Viet Nam.

Against (1): United States of America.

Abstentions (17): Austria, Benin, Botswana, Burkina Faso, Czech Republic, Estonia, France, Gabon, Germany, Ireland, Italy, Japan, Montenegro, Republic of Korea, Romania, The former Yugoslav Republic of Macedonia, and United Kingdom.

Here is the full text of the resolution:

In a resolution (A/HRC/S-21/L.1) on ensuring respect for international law in the Occupied Palestinian Territory, including East Jerusalem, adopted by a vote of 29 States in favour, 1 against and 17 abstentions, the Council strongly condemns the failure of Israel, the occupying Power, to end its prolonged occupation of the Occupied Palestinian Territory, including East Jerusalem; and condemns in the strongest terms the widespread, systematic and gross violations of international human rights and fundamental freedoms arising from the Israeli military operations carried out in the Occupied Palestinian Territory since 13 June 2014 that may amount to international crimes, directly resulting in the killing of more than 650 Palestinians, most of them civilians and more than 170 of whom are children, the injury of more than 4,000 people and the wanton destruction of homes, vital infrastructure and public properties.

The Council condemns all violence against civilians wherever it occurs, including the killing of two Israeli civilians as a result of rocket fire; calls for an immediate cessation of Israeli military assaults throughout the Occupied Palestinian Territory, including East Jerusalem, and an end to attacks against all civilians, including Israeli civilians; demands that Israel, the occupying Power, immediately and fully end its illegal closure of the occupied Gaza Strip; calls upon the international community to provide urgently needed humanitarian assistance and services to the Palestinian people in the Gaza Strip; and expresses deep concern at the condition of Palestinian prisoners and detainees in Israeli jails and detention centres.

The Council also recommends that the Government of Switzerland, in its capacity as depositary of the Fourth Geneva Convention, promptly reconvene the conference of High Contracting Parties to the Convention; and decides to urgently dispatch an independent, international commission of inquiry to investigate all violations of international humanitarian law and international human rights law in the Occupied Palestinian Territory, including East Jerusalem, particularly in the occupied Gaza Strip, in the context of the military operations conducted since 13 June 2014, and to report to the Council at its twenty-eighth session.

Reference:
NDTV United Nations Human Rights Council Resolution on Gaza: Full Text

commentaires

Haut de page