Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un avion de chasse ukrainien Su-25 détecté à proximité du vol de la MH17 avant l'accident - Moscou (Russia Today)

par Sam La Touch 22 Juillet 2014, 17:36 Articles de Sam La Touch Ukraine Vol MH17 Russie Buk

Un avion de chasse ukrainien Su-25 détecté à proximité du vol de la MH17 avant l'accident - Moscou (Russia Today)
Un chasseur ukrainien Su-25 détecté à proximité du vol de la MH17 avant l'accident - Moscou
Article originel : Ukrainian Su-25 fighter detected in close approach to MH17 before crash - Moscow
Russia Today

Traduction SLT

L'armée russe a détecté un avion de chasse SU-25 ukrainien à distance du Boeing MH17, le jour de la catastrophe. Pour le ministère russe de la Défense, Kiev doit expliquer pourquoi l'avion militaire suivait cet avion civil.

Suivez en direct l'accident d'avion du vol MH17 de la Malaysian Airlines en Ukraine, MISES À JOUR

"Un jet militaire ukrainien a été détecté alors qu'il prenait de la hauteur, sa distance du Boeing de la Malaisie était de 3 à
5 km", selon les déclarations du chef de la Direction des opérations principales de l'état-major des forces armées russes, le général Andrey Kartopolov qui s'exprimait lors d'une conférence de presse lundi à Moscou.

"[Nous] aimerions obtenir une explication quant à la raison pour laquelle le jet militaire volait dans un couloir de l'aviation civile à peu près au même moment et au même niveau qu'un avion civil" a-t-il déclaré.

"L'avion de chasse SU-25 pouvait avoir une altitude de 10 km, en fonction de son cahier des charges," a-t-il ajouté. "Il est équipé de missiles R-60 air-air qui peuvent frapper une cible à une distance allant jusqu'à 12 km et jusqu'à 5 km à coup
sûr."

La présence de l'avion militaire ukrainien peut être confirmée par des séquences vidéos réalisées par le centre de contrôle de Rostov, a déclaré Kartopolov.

Au moment de l'accident MH17, un satellite états-unien a survolé la zone de l'Est de l'Ukraine, selon le ministère russe de la Défense. Il a exhorté les États-Unis de publier les photos et les données capturées par ce satellite.


D'autres part un «Système de missile ukrainien Buk a été transporté dans la zone détenue par la milice»

En outre, selon le général russe, le vol MH17 s'est écrasé dans la zone de portée des systèmes de missiles 'Buk' sol-airs autopropulsés, à moyenne portée de l'armée ukrainienne.

«Nous avons des images aériennes de certains endroits où la défense aérienne de l'Ukraine était localisée dans le sud-est du pays», a noté Kartapolov.

Les trois premiers tirs qui ont été présentés par le général sont datés du 14 juillet. Les images (montrent les systèmes de lancement de missiles Buk à environ 8 km au nord-ouest de la ville de Lugansk. Un TELAR (Tracteur-Erecteur-Lanceur Radar) et deux TEL (Tracteur-Erecteur-Lanceur de missiles), selon le responsable militaire. Une autre image (2) montre une station radar près de Donetsk.

Tandis que la troisième photo (3) montre l'emplacement des systèmes de défense aérienne près de Donetsk, a-t-il expliqué. En particulier, on peut clairement voir un lanceur TELAR et environ 60 militaires et des véhicules, des tentes pour les véhicules et d'autres structures.

Des "images (4) de cette région ont également été prises le 17 juillet. On remarquera que le lanceur de missile est absent [de la scène]. L'image (5) montre le système de missiles Buk dans la matinée du même jour dans le domaine de Zaroschinskoe - à 50km au sud de Donetsk et à 8 km au sud de Shakhtyorsk ", a déclaré Kartapolov.


La question reste posée : pourquoi le système de missile est apparu près de la zone contrôlée par les forces de la milice locale, peu avant la catastrophe, a-t-il déclaré.

Des images prises le 18 juillet montrent que les systèmes de missiles ont quitté la zone de l'accident MH17, selon l'officier militaire.

Kartapolov a également souligné que le jour de l'accident d'avion, il a été noté une augmentation de l'activité militaire des radars Kupol-M1 9S18 ukrainien, qui font partie du système Buk.

".. il y avait 7 radars opérant le 15 juillet, 8 radars le 16 juillet, et 9 radars le 17 juillet dans la région. Ensuite, à partir du 18 juillet, l'intensité des activités des radars ont radicalement diminué, et à présent il n'y a pas plus de deux ou trois radars fonctionnant par jour. La raison derrière cela reste encore à trouver. "

En réponse à la preuve de Moscou, Kiev a déclaré lundi qu'il avait la preuve que le missile qui a abattu l'avion de la Malaisie la semaine dernière est venue de Russie.

"Il existe des preuves que le missile qui a frappé l'avion a été transporté par les terroristes, qui ont reçu des armes et des spécialistes de la Fédération de Russie", a déclaré le porte-parole du Conseil de sécurité de l'Ukraine, Andrey Lysenko, lors d'une nouvelle conférence. "Pour altérer cette tragédie, [la Russie] prend beaucoup de photos et de cartes. Nous allons explorer toutes les photos et autres plans produits par la partie russe."

Le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré lundi que Kiev a des «preuves solides» des causes de l'accident du vol MH17.

"Nous savons exactement l'endroit [où le missile sol-air a été] lancé, nous savons exactement l'endroit où il a frappé l'avion civile et l'endroit où l'avion s'est écrasé."

Kiev est prêt à remettre les informations à la commission d'enquête internationale, selon le service de presse présidentiel ukrainien.

Image n°2

Image n°2

Image n°3

Image n°3

N°4

N°4

N°5

N°5

commentaires

Haut de page