Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ebola : quel traitement expérimental ont reçu les deux Américains ? (Le Monde)

par Le Monde 5 Août 2014, 14:25 Ebola Serum USA Afrique Singes Cobayes

Ebola : quel traitement expérimental ont reçu les deux Américains ?  (Le Monde)
Ebola : quel traitement expérimental ont reçu les deux Américains ?

Le Monde

S'il n'existe pour l'heure aucun traitement ni vaccin validé contre le virus Ebola, de nombreux protocoles expérimentaux sont testés par les scientifiques du monde entier pour lutter contre cette fièvre hémorragique mortelle, qui a fait 887 morts en Afrique de l'Ouest. C'est l'un de ces traitements qui a été administré aux deux Américains contaminés par le virus Ebola lors de leur mission au Liberia, bien que le protocole n'avait jusque là été testé que sur 8 singes.

Kent Brantly et Nancy Writebol, un médecin bénévole et une coordinatrice du personnel, travaillaient tous deux pour l'organisation caritative chrétienne Samaritan's Purse lorsqu'ils ont contracté le virus. Alors que leurs symptômes se sont développés à trois jours d'intervalle, l'ONG a confirmé que les deux bénévoles ont reçu un traitement expérimental, sans en préciser la source.

8 MACAQUES

Selon CNN, trois fioles d'un sérum mis au point par la société de biotechnologie Mapp Biopharmaceutical, basée en Californie, ont été envoyées jeudi dernier par avion au Liberia sur proposition d'un responsable des autorités sanitaires américaines.

Le Zmapp est élaboré à partir des anticorps produits par des souris infectés par le virus. Répliqués en laboratoire, ces anticorps naturellement produits par les systèmes immunitaires des souris sont injectés chez l'homme, dont le système immunitaire n'a qu'une réaction modérée au virus.

Ce traitement, qui a notamment fait l'objet d'une publication dans les Annales de l'académie américaine des sciences (PNAS) en 2012, n'avait cependant été testé jusqu'à présent que sur 8 macaques. Lorsqu'il était administré dans les 48 heures suivant l'infection, un taux de survie de deux tiers des animaux était observé. Les analyses montrent en effet que quatre des singes qui ont reçu le traitement dans les vingt-quatre heures suivant l'infection ont survécu alors que parmi les quatre autres ayant reçu le traitement dans les quarante-huit heures, seuls deux ont survécu. Un autre singe atteint d'Ebola, qui n'avait pas été traité, est mort au bout du cinquième jour.

AMÉLIORATION CONSIDÉRABLE

Selon CNN, les deux Américains, informés du caractère expérimental du traitement, auraient accepté de prendre ce risque, selon des sources familiales. Les fioles, conservées à très basse température, sont arrivées à l'hôpital où les deux Américains étaient soignés jeudi matin. Alors qu'elles devaient réchauffer à température ambiante pendant 10 heures, le médecin Kent Brantly avait demandé initialement à ce que Nancy Writebol soit injectée avant, se pensant plus à même de résister au virus de par son âge (33 ans), malgré ses neuf jours d'infection.

Mais l'état du médecin a brutalement empiré, notamment au niveau respiratoire, et c'est bien lui qui a reçu en premier le traitement par intraveineuse. En l'espace d'une heure, son état s'améliorait considérablement, rapporte la chaîne d'information américaine. « Le lendemain matin, il était capable de prendre une douche seul avant d'embarquer dans l'avion spécialement affrété pour le ramener à Atlanta », où il est arrivé dimanche. Dans l'unité spécialisée en maladies infectieuses où il est soigné depuis, Kent Brantly a même pu marcher de nouveau.

Nancy Writebol a reçu également une dose, mais l'effet observé a été moindre. Une seconde dose a toutefois permis une « amélioration significative de son état », note CNN, qui lui a permis d'être rapatriée vers les Etats-Unis lundi soir...

Lire la suite

Ebola : quel traitement expérimental ont reçu les deux Américains ?  (Le Monde)

commentaires

Haut de page