Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fabius maître d'hôtel (Le Canard Enchaîné)

par Le Canard Enchaîné 12 Août 2014, 11:30 Fabius Peninsula Chrétiens d'Irak Cérémonie

Fabius maître d'hôtel (Le Canard Enchaîné)
Fabius maître d'hôtel

Le Canard Enchaîné
6 aout 2014



Depuis qu'il a réussi à avoir la peau de la réforme de la taxe de séjour, Laurent Fabius ne cesse de se passionner pour les hôtels.

Plus ministre du Tourisme que des Affaires étrangères, au grand dam de son cabinet du Quai d'Orsay, il a fait des pieds et des mains pour se faire inviter, le 1er août, à l'inauguration à Paris de l'hôtel Peninsula, un nouveau palace de luxe, avenue Kléber, fort de 200 chambres dont 45 suites. Un investissement de 900 millions d'euros, fruit d'un partenariat entre le fonds d'investissement Katara Hospitality (80%) et The Hongkong and Shangai Hotels, propriétaire de la marque Peninsula (20%).


La veille de l'inauguration, Fabius informe la direction du nouveau palace qu'il aimerait couper le cordon et parler cinq minutes, à 14 heures précises, car il a rendez-vous au Quai d'Orsay avec les représentants des chrétiens d'Irak à 14h30. Problème, la cérémonie au Peninsula est prévue pour débuter à la même heure, et la direction du palace rétorque poliment mais fermement au ministre que le programme, établi depuis plusieurs mois en fonction des agendas des hôtes de marque venus de l'étranger, ne peut être modifié au dernier moment.

Le patron du Quai insiste et propose de décaler son rendez-vous avec les chrétiens d'Irak de 14h30 à 15 heures. Mais précise qu'il tient à parler le premier, afin de pouvoir repartir à temps. Las, la direction du Peninsula refuse encore de modifier le déroulé, et Fabius a finalement dû se plier à ses desiderata.

Leçons de l'affaire : un ancien Premier ministre pèse peu face à une direction d'hôtel de luxe, et le sort des palaces importe davantage aujourd'hui au Quai d'Orsay que celui des chrétiens d'Irak.

La diplomatie française n'est plus ce qu'elle était.

commentaires

Haut de page