Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Etats-Unis veulent créer un autre OTAN en Afrique (Avic)

par Avic 15 Août 2014, 00:38 OTAN USA Africom Américafrique

Les Etats-Unis veulent créer un autre OTAN en Afrique (Avic)
Les Etats-Unis veulent créer un autre OTAN en Afrique
Avic – Réseau International 

 

 

« Nous nous joindrons à six pays qui ont fait leurs preuves dans le domaine du maintien de la paix ces dernières années, à savoir le Ghana, le Sénégal, le Rwanda, la Tanzanie, l’Ethiopie et l’Ouganda », a annoncé Barack Obama. C’est-à-dire que le commandement de la force africaine sera assuré par les Etats-Unis, ce qui permettra d’armer également toutes les armées de ces pays avec les surplus américains. C’est un remake des tirailleurs sénégalais. Ils seront chargés d’effectuer toutes les basses besognes de l’impérialisme américain, pendant que l’autre OTAN continuera son déploiement autour de la Russie.

Il est en effet prévu un investissement de 110 millions de dollars américains par an au cours des trois à cinq prochaines années pour aider les armées africaines. Autour de ce noyau de pays « méritant », les Etats-Unis inviteront d’autres pays non africains à se joindre à eux car, disent-ils sans rire, « le monde entier a intérêt à ce que la paix soit maintenue en Afrique ». Cela signifie que les armées européennes, toutes éprises de paix comme chacun sait, vont bientôt envoyer des contingents.

Le loup est entré dans la bergerie africaine et n’en sortira pas avant que les armées africaines ciblées soient englobées dans une vaste armée de supplétifs qui, un jour, fusionnera avec l’OTAN. A la place de l’Europe qui résiste encore quelque peu, ce sera l’Afrique qui deviendra le théâtre des futures grandes guerres américaines et qui absorbera la majeure partie de la production de matériel militaire étatsunien. On peut leur faire confiance pour cela. On a vu qu’ils étaient capables de créer des djihadistes islamistes dans des pays presque exclusivement chrétiens ou animistes, on ne s’étonnera donc pas si, un de ces jours, ils nous trouvent des nazillons cachés dans la forêt équatoriale.

Pauvre Afrique.

Avic – Réseau International

commentaires

Haut de page