Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Togo : Des organisations de la société civile protestent contre les Accords de Partenariat Economique (APE) avec l’Union européenne (Afrikaexpress.info)

par AMEGEE Mawulikpimi 11 Août 2014, 09:20 Ressources africaines UE Togo APE

Togo : Des organisations de la société civile protestent contre les Accords de Partenariat Economique (APE) avec l’Union européenne (Afrikaexpress.info)
Togo : Des organisations de la société civile protestent contre les Accords de Partenariat Economique (APE) avec l’Union européenne

Par AMEGEE Mawulikpimi

Afrikaexpress.info

La signature des Accords de Partenariat Economique (APE) entre les chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union européenne suscite des mécontentements de la part des organisations de la société civile du Togo. Au cours d’une rencontre avec la presse ce jeudi 24 juillet à Lomé, elles ont dénoncé le « caractère suicidaire » de cette convention entre l’Afrique et l’Europe.

Ces organisations ont appelé les autorités des Etats de l’Afrique de l’ouest à ne pas signer cet accord qui est selon eux « dangereux à l’essor de l’économie africaine, et une manière de tourner le dos à tout espoir de développement ».

Pour Tétévi Gbikpi Bénissan, secrétaire général du Parti Démocratique des Travailleurs des Villes et Campagnes (PADET), à la tête de ce mouvement de protestation, si cet accord est signé, les produits européens pénétreront désormais en Afrique pratiquement sans frais de douanes. Les marchés africains étant ainsi inondés de produits européens moins chers, c’est la mort programmée de tous les producteurs africains ».

La « précipitation » avec laquelle l’Europe demande la signature de ces accords, expliquent les responsables de ces organisations contestataires, traduit la volonté de leurs multinationales d’’abattre les barrières qu’elles rencontrent pour écouler leurs produits dans différents pays et « piller les ressources des peuples africains ».

Il s’agit pour eux d’un « véritable complot ourdi des pays européens contre les pays de la CEDEAO ». Certes l’Afrique a besoin des accords de coopération, mais pas un accord de libre-échange qui fera des pays africains « des éternels mendiants » défendent-ils.

Les organisations de la société civile togolaise proposent en lieu et place des accords de libre-échange, des accords de coopération économique avec d’autres régions du monde.

Après une lettre ouverte au chef de l’état togolais, Faure Gnassingbé le 12 juin dernier, pour alerter du danger que comporte un tel partenariat pour l’Afrique, c’est le président en exercice de la CEDEAO, le Ghanéen John Dramani Mahama, que ces organisations souhaitent saisir dans les tous prochains jours.

La fin du mois d’octobre est la date butoir prévue pour la signature de l’accord de partenariat économique entre l’union européenne et les pays de la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Source : http://afrikaexpress.info

commentaires

Haut de page