Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un policier de l'Oklahoma a été accusé de viols et d'abus sexuels envers 8 femmes noires (Press TV)

par Press TV 30 Août 2014, 09:32 Articles de Sam La Touch USA Police Oklahoma Viols Femmes noires Racisme

Officier de police Bill Citty lors d'une conférence de presse à Oklahoma City
Officier de police Bill Citty lors d'une conférence de presse à Oklahoma City
Un policier de l'Oklahoma a été accusé de viols et d'abus sexuels envers 8 femmes noires
Article originel : Oklahoma cop charged with raping, abusing 8 black women
Press TV

Traduction SLT

Un officier de police, à Oklahoma City, aux États-Unis, est confronté à seize accusations criminelles, y compris de viols et d'agressions sexuelles suite à de multiples agressions.

Les autorités affirment que Daniel Holtzclaw, âgé de 27 ans, qui a été arrêté le 21 août, a violé ou agressé sexuellement, alors qu'il était en service, au moins huit femmes noires en l'espace de six mois.

Vendredi dernier, les procureurs ont inculpé l'officier de police de deux chefs d'accusation de viol au premier degré, quatre chefs d'agression sexuelle, et plusieurs autres chefs d'accusation similaires.

La police a déclaré que les intentions de Holtzclaw étaient motivées par des raisons "raciales". Toutes ses victimes étaient des femmes afro-étatsuniennes d'âge moyen.

Les enquêteurs ont déclaré qu'il pourrait y avoir plus de victimes dans cette affaire. L'avocat de Holtzclaw a annoncé vendredi que l'accusé clamait son innocence.

Selon le chef de la police d'Oklahoma City, Bill Citty, Holtzclaw faisait partie du Département depuis septembre 2011.

Bill Citty a déclaré que les enquêteurs ont commencé à examiner les actions de Holtzclaw peu après avoir reçu une plainte en juin.

"Cela nous entache tous, et les officiers le savent et ils le prennent très personnellement", a déclaré Citty. "Et cela nous met en colère que l'un de nos officiers, un de nos agents, auquel les gens font confiance pour assurer leur sécurité, ait fait exactement le contraire."

Les dirigeants de la communauté noire ont appelé à une enquête sérieuse.

commentaires

Haut de page