Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du blé génétiquement modifié de Monsanto retrouvé dans le Montana

par Russia Today 28 Septembre 2014, 13:55 OGM USA Monsanto Montana Contamination Articles de Sam La Touch

Du blé génétiquement modifié de Monsanto retrouvé dans le Montana
Du blé génétiquement modifié de Monsanto retrouvé dans le Montana
Article originel : Monsanto GMO wheat contamination discovered in Montana
Russia Today

Traduction SLT

Du blé expérimental génétiquement modifié de Monsanto a été découvert dans un champ du Montana, environ un an après que la découverte de culture non autorisée de Monsanto dans l'Oregon ait impacté les exportations de blé des États-Unis.

Les plants ont été découverts sur un site d'essai de l'Université d'État du Montana, où en 2000-2003 Monsanto effectuait des essais sur son blé génétiquement modifié, afin de tester sa résistance à l'herbicide Roundup.

Le Département de l'USDA Animal & Plant Health des services d'inspection de l'Agriculture a annoncé vendredi que bien que le gouvernement ait estimé que le blé n'a jamais été mis sur le marché, il a encore ouvert une enquête en vue de trouver les plants sauvages et illégaux sur un site qui n'était pas censé accueillir des tests après 2003.

«Nous avons maintenant ouvert une enquête sur la question de la conformité devant la loi», a déclaré Bernadette Juarez, directrice des services d'enquête et d'application de l'APHIS, ajoutant toutefois qu'"il n'y avait pas de problèmes de sécurité avec ce blé."

La dernière découverte en Oregon a conduit plusieurs clients internationaux à reporter leurs importations de blé en provenance des États-Unis, mais cette fois les exportations ne devraient pas être affectées, pensent les responsables étatsuniens. "Nous restons confiants que les exportations de blé continueront sans interruption", a déclaré Juarez.

Les leaders de l'industrie des États-Unis espèrent également que les exportations ne seront pas pénalisées par la découverte de blé OGM dans le Montana.

"Nous sommes en train maintenant d'informer nos acheteurs internationaux de blé," a déclaré dans un communiqué Alan Tracy, président de Wheat Associates. "Nous ne prévoyons pas de perturbation dans les ventes."

Ce nouvel incident est minime par rapport à celui constaté l'an dernier, a déclaré l'USDA, il y a seulement 1 à 3 hectares par rapport à plus de 100 hectares de cultures OGM qui avaient été trouvées dans l'Oregon. Les souches de blé dans les deux incidents sont différentes, mais les deux sont résistantes au Roundup de Monsanto.

Pendant ce temps, l'enquête dans l'Oregon a été clôturée - en dépit de l'échec de l'USDA pour traquer la source de contamination, même après avoir procédé à 291 entretiens avec les agriculteurs et les chercheurs.

«Mon programme a entrepris l'une des enquêtes les plus approfondies et scientifiquement détaillées de l'histoire de notre organisation», a déclaré Juarez. "En fin de compte, nous n'avons pas été en mesure de tirer une conclusion quant à la façon dont cela est arrivé."

Le gouvernement n'a toujours pas la moindre idée de la façon dont ce blé est arrivé dans ces champs, et des liens directs vers Monsanto n'ont pu être retrouvés, de sorte que le géant agricole ne sera pas soumis à des amendes ou à des mesures disciplinaires.


Les critiques accusent Monsanto de ne pas protéger le marché contre la contamination par les plantes expérimentales, alors que la richissime entreprise agricole basée à Saint-Louis dans le Missouri est déterminée depuis des années à entrer sur le marché avec la première variété d'OGM. Le blé génétiquement modifié n'est pas légalement approuvé partout dans le monde, et les acheteurs internationaux ont menacé de boycotter le blé des États-Unis si ce produit était introduit.

commentaires

Haut de page