Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Crif, Hanouna, Elfassi, Darmon : tous veulent la peau d’Aymeric Caron (Panamza)

par Hicham Hamza 14 Septembre 2014, 13:02 Aymeric Caron BHL Menaces CRIF France 2 Israël Palestine

"Incorrect : Pire que la gauche bobo, la droite bobards"
"Incorrect : Pire que la gauche bobo, la droite bobards"
Le Crif, Hanouna, Elfassi, Darmon : tous veulent la peau d’Aymeric Caron
Par Hicham Hamza
Panamza

INFO PANAMZA. Le président du Crif a discrètement saisi le CSA à la suite de la critique émise par le journaliste Aymeric Caron à l'encontre de l'armée israélienne. D'autres personnalités ont manoeuvré différement. Révélations.

Le 13.05.2014 à 18h47, mis à jour le 12.09.2014 à 13h52

****************************************

Mise à jour du 12.09.2014: selon Le Parisien, le producteur d'Aymeric Caron a contacté la police à la suite de menaces exercées contre le chroniqueur et sa famille. L'origine de ces appels: le "hacker" franco-israélien Grégory Chelli alias Ulcan. Le motif: les propos critiques tenus par le journaliste au sujet du gouvernement israélien lors de son entretien avec Bernard-Henri Lévy.

Panamza peut confirmer l'origine des menaces : hier matin, un enregistrement audio de 6 minutes a été mis en ligne par un utilisateur du site animé par Ulcan et dénommé "Viol Vocal". On y reconnaît clairement la voix de Grégory Chelli : l'homme prétendument installé en Israël (mais probablement encore en France selon certaines sources) se fait ainsi passer pour un "officier de police judiciaire" auprès des voisins de Caron afin de s'enquérir de l'étage exact de son domicile. En outre, Chelli, agacé par les réflexions de Caron sur Gaza, demande explicitement aux participants de son chat en ligne - via une sorte de sondage express - de choisir entre deux méthodes de représailles à l'encontre du journaliste: s'en prendre à lui directement ou passer par ses parents.

La vidéo a été retirée aujourd'hui de Youtube à la demande de France Télévisions : voici une capture d'écran de sa vignette encore visible.

Rappel: en avril, Aymeric Caron publia un livre intitulé "Incorrect : Pire que la gauche bobo, la droite bobards" et consacré notamment aux figures droitières de l'islamophobie française (Éric Zemmour, Alain Finkielkraut, Elisabeth Lévy, etc). L'ex-reporter de guerre n'hésite pas ainsi, au détour d'une réflexion sur le système scolaire hexagonal, à reprendre le terme (honni par l'ensemble de la mouvance sioniste) d'"apartheid" pour qualifier la politique du régime israélien.

Lire la suite sur Panamza

commentaires

Haut de page