Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le pacte d'Obama avec les Saoudiens et Al-Nosra (Moon of Alabama)

par Moon of Alabama 27 Septembre 2014, 20:30 Articles de Sam La Touch Obama USA Syrie Al-Nosra Arabie Saoudite Bachar al-Assad

Le pacte d'Obama avec les Saoudiens et Al-Nosra (Moon of Alabama)

Le pacte d'Obama avec les Saoudiens et Al-Nosra
Article originel : Moon of Alabama A Too Complicate Game: Obama's Deals With The Saudis And Al-Nusra

Traduction SLT

Selon le Wall Street Journal, Obama a fait un pacte avec les Saoudiens. Ils vont légitimer les attaques contre l'Etat islamique et al-Qaïda en Syrie (aka Jabhat al-Nusra) et le gouvernement Obama renversera plus tard le gouvernement syrien du président Assad. Le prince saoudien Bandar, qui approvisionnait les djihadistes, avait été évincé, mais à présent il est bien en cour, et les éditeurs néo-conservateurs de The Economist crient victoire. Ils ont réussi à obtenir à ce que les Etats-Unis reviennent à nouveau dans leur guerre. Hourra !

Mais à ce que je comprends le rôle d'Obama dans cet accord est censé venir beaucoup plus tard. Il faudra un an pour former des insurgés "modérés, avalisés" en Arabie Saoudite et c'est seulement lorsque ceux-ci seront prêts, que le canard boiteux d'Obama, pourra (ou non) débuter son action militaire. Les électeurs US savent très bien qu'Obama tient toujours ses promesses (ou non). Une année peut être un temps assez long et qui sait ce qui va se passer avant.

L'urgence de l'accord avec les Saoudiens est peut-être survenue du fait que certaines personnes ont ressenti qu'il était maintenant nécessaire d'attaquer les dirigeants d'Al-Qaïda (Jabhat al-Nusra) en Syrie. Cela pourrait aussi provenir des scores faibles d'Obama dans les sondages et de son besoin de garder un Sénat où les Démocrates sont majoritaires après les élections de novembre. La seconde raison semble plus probable.

Pour justifier ce coup sur ce groupe ayant un grand leadership, cette action a dû être différenciée de l'action avec le groupe de "djihadistes modérés" de l'organisation Al-Nosra avec lequel il existe une coopération sur un certain nombre d'autres questions. Le groupe "Khorassan "a été inventé et une campagne de peur a été lancée pour justifier l'attaque. Les médias étatsuniens fort prévisibles ont tout gobé et ont propagé la propagande alarmiste des "responsables" au sujet de "Khorasan". Seulement après que l'attaque ait eu lieu, les doutes ont été autorisées à être diffusées :

Plusieurs des assistants de M. Obama ont déclaré mardi que les frappes aériennes contre les agents de Khorasan ont été lancées pour contrecarrer une attaque terroriste "imminente". Mais d'autres responsables étatsuniens ont déclaré que le complot était loin d'avoir été organisé, et qu'il n'y avait aucune indication que Khorasan ait planifié l'exécution d'un tel complot.

Selon certaines spéculations : Jabhat al-Nusra fait partie de l'organisation al-Qaïda. Elle a été dirigée par les vétérans d'Al-Qaïda qui avaient combattu en Afghanistan et au Pakistan mais sont venus en Syrie où l'insurrection a commencé. Les États-Unis ont rebaptisé ces anciens combattants par le nom de groupe "Khorassan" pour avoir une bonne raison de les éliminer. Leurs remplaçants pourraient bien être des locaux menant les groupes de rebelles en Syrie du sud et désireux de coopérer davantage avec USrael (raccourci entre USA et Israël, ndt). Une nouvelle version plus soft d'al-Qaïda.

L'ensemble de la stratégie déployée dans les différentes guerres par procuration en Syrie et en Irak menée par les forces atlantistes est devenue de plus en plus compliqué. Je ne serais pas étonné de voir Obama jeter l'éponge sur toute cette affaire. Après l'élection en novembre, il pourrait bien dire «stop» et laisser le chaos derrière lui.

commentaires

Haut de page