Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le tourisme en Israël s'est effondré cet été suite au lancement de l'opération contre Gaza (Xinhua)

par Xinhua 9 Septembre 2014, 18:59 Israël Palestine Gaza Chute du tourisme

Le tourisme en Israël s'est effondré cet été suite au lancement de l'opération contre Gaza (Xinhua)
Le tourisme en Israël s'est effondré cet été suite au lancement de l'opération contre Gaza

Xinhua

Le tourisme en Israël a fortement souffert cet été suite au lancement de l'opération "Bordure protectrice" à Gaza, ont révélé des statistiques officielles publiées mardi.

Le Bureau central des statistiques (BCS) d'Israël a indiqué qu'au mois d'août 2014, environ 164 000 touristes étaient venus en Israël, soit une baisse de 32% par rapport à août 2013. Le BCS a ajouté que la dernière fois qu'il y avait eu un nombre si bas de touristes, c'était en février 2009 lors de l'opération "Plomb durci".

C'est également le plus bas niveau pour un mois d'août, qui est en général la meilleure saison touristique en Israël, depuis 2006 et la deuxième guerre du Liban, période pendant laquelle seulement 122 000 visiteurs s'étaient rendus dans le pays. Pour le mois de juillet, le BCS a indiqué que 218 000 touristes avaient visité Israël, soit une baisse de 26% par rapport à juillet 2013.

Face à ses résultats, le ministère du Tourisme a expliqué qu'il s'agissait d'un "coup terrible" porté au secteur du tourisme, prévoyant que les annulations de voyages pourraient continuer jusqu'en 2015, a rapporté le journal économique Globes. Le ministère a également annoncé qu'il travaillait avec ses représentants dans le monde à relancer le tourisme en Israël.

Le tourisme est l'une des principales industries à avoir souffert de l'opération "Bordure protectrice", qui a commencé le 8 juillet et s'est achevée le 26 août avec un cessez-le-feu permanent entre Israël et le Hamas. Plus de 2 100 Palestiniens et 70 Israéliens sont morts au cours de l'opération. Fin

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.

Source: Agence de presse Xinhua

commentaires

Haut de page