Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Relations France-Libye: un député demande une enquête parlementaire (RFI)

par RFI 11 Septembre 2014, 17:44 Libye France Françafrique Sarkozy Kadhafi Commission d'enquête parlementaire François Loncle

Relations France-Libye: un député demande une enquête parlementaire (RFI)

Relations France-Libye: un député demande une enquête parlementaire
RFI

Le député socialiste français, François Loncle, réclame une enquête parlementaire pour faire la lumière sur les relations franco-libyennes entre 2002 et 2012. Cette demande n'a pas encore reçu l'aval du groupe du Parti socialiste au Parlement. Membre de la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, il estime que la campagne militaire de l'OTAN en Libye a outrepassé la résolution 1973 de l'ONU. Selon lui, l'acharnement de la France et de la Grande-Bretagne à vouloir éliminer Mouammar Kadhafi, a fini par plonger la Libye dans le chaos dans lequel elle se trouve aujourd'hui.

Cet acharnement soulève des questions. Selon le député français, il pourrait être lié aux relations troubles entre la France et la Libye. Des relations qui font d’ailleurs l'objet d'une enquête judiciaire en France portant sur les soupçons de financement illégal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 par le gouvernement de Mouammar Kadhafi :

« Ce qui n’était pas du tout prévu, c’est que les forces continuent bien au-delà du sauvetage de Benghazi, donc il y avait une transgression de la résolution, estime François Loncle. Pourquoi on est allé jusqu’à tuer Kadhafi ? Pourquoi la France a transgressé cette résolution ? Je pense que les relations franco-libyennes pendant cette période étaient tellement compliquées, tellement étranges, de l’ordre du non-dit, et éventuellement d’aspects purement commerciaux ou même financiers que ces pratiques peuvent expliquer qu’on soit allé jusqu’à vouloir la disparition physique de M. Kadhafi. Il y a un livre qui a été écrit par une journaliste sur ces relations passionnantes Kadhafi-Sarkozy donc il faut explorer davantage, il faut mener une investigation. C’est le rôle des parlementaires ».

commentaires

Haut de page