Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Savez-vous l'origine des noms et surnoms des pays africains ? (Cameroon Voice)

par Cameroon Voice 12 Septembre 2014, 08:07 Afrique Nom Pays Arol Ketchiemen

Savez-vous l'origine des noms et surnoms des pays africains ? (Cameroon Voice)
Savez-vous l'origine des noms et surnoms des pays africains ?
Wake Up Africa
Lu sur Cameroon Voice 

 

 

« Dis-moi ton nom et je te dirai qui tu es » dit l’adage. En Afrique, on considère généralement que le nom qu’on reçoit peut déterminer l’avenir et peut laisser augurer une destinée.

Nombreux sont les pays d’Afrique à avoir changé d’appellation au fil du temps, au gré notamment des différentes phases de colonisation, des modifications apportées au tracé des frontières et de leurs accessions à la souveraineté internationale.

De manière générale, les pays africains doivent leurs appellations à la topographie, au relief, à la géographie du pays, au nom du colonisateur, au nom d’un souverain local, au nom d’un ancien royaume glorieux, à l’hydrographie de la région, aux ethnies, à la flore et à la faune de la région, aux richesses de la région, à la typologie des habitants de la région, à la référence faite à un habitant de la région, au saint patron coïncidant avec le jour de la découverte du pays, aux divinités, aux mythes et à la mythologie etc.

L’ouvrage écrit par Arol Ketchiemen, intitulé « Dictionnaire de l’origine des noms et surnoms  des pays africains » et préfacé par Odile Biyidi Tobner (épouse de Mongo Béti) offre un accès privilégié à l’Histoire du continent. Après de multiples recherches infructueuses, le jeune auteur s’est rendu compte qu’aucun ouvrage sérieux abordant la thématique de l’étymologie des noms des pays africains n’avait été rédigé. Ses recherches l’ont amené à découvrir que les étymologies des noms de pays africains largement diffusées et souvent même enseignées dans nos écoles sont incorrectes, fausses, mystifiées et fantasmagoriques. Ce livre est donc pour lui un moyen pour rétablir les vérités historiques, conforter et détailler certaines étymologies, dénoncer les mystifications historiques, tordre le cou aux mythes, aux interprétations construites de toutes pièces par des historiens peu scrupuleux, dénoncer les méthodes de recherche peu rigoureuses des étymologistes et surtout contribuer à la  décolonisation de  l’Histoire africaine.

Outre son intérêt pour l’origine des noms des pays africains, Arol Ketchiemen s’intéresse aussi dans son livre à l’origine des surnoms de ces pays. En parcourant le livre, on pourra comprendre pourquoi certains pays sont ainsi surnommés : Cameroun : « Afrique en miniature », Benin : « Quartier Latin de l’Afrique », Guinée Bissau : « Narco-Etat d’Afrique », Côte d'ivoire : « Terre d'Eburnie », Erythrée : « Prison à ciel ouvert », Ouganda : « Perle de l’Afrique », Tchad : « Cœur mort de l’Afrique », Maroc : « Empire chérifien », Sao Tome et Principe : « Berceau du cacao africain » , Sénégal : « Pays de la teranga »etc.

Cet ouvrage nous rappelle aussi les anciens noms de nos pays africains. Qui se souvient encore que certains territoires africains furent jadis appelés : « Ambonde », « Rio Muni », « Azanie », « Dahomey », «  Côte de Bonnes Gens et côte de Males-Gens », « Haute-Volta », « Ile du cygne », « Rhodésie du nord et du sud », « Gold Coast », « Dina Arabi » etc. ?

Arol Ketchiemen dans cet ouvrage nous donne l’origine de ces anciens noms et les raisons pour lesquelles ils ont été abandonnés.

Ce livre nous révèle également quelques anecdotes historiques. On y découvre notamment que le Nigéria a failli s’appeler « Goldesia » et les Seychelles, « île Mahé ». On y apprend aussi que Madagascar a reçu son nom par erreur, qu’à un moment de l’Histoire, le Rwanda et le Burundi ont été rattachés au Congo, que le Mali et le Sénégal ont été unis dans une unique entité appelée « fédération du Mali » etc.

L’ouvrage s’intéresse aussi aux mouvements sécessionnistes et aux républiques éphémères qui se sont autoproclamés indépendants dans différents pays. On comprend alors l’origine des appellations : « Azawad » au Mali, « Biafra » au Nigeria, « Ambazonie » au Cameroun, « Katanga » et « Sud-Kasaï » au Congo et bien d’autres.

C’est donc à un voyage dans le temps et dans l’espace que nous invite l’auteur. De l’Afrique du Sud au Zimbabwe, on découvre qu’il y a de tout dans les étymologies des noms et surnoms de pays : mythes et mythologies, anecdotes, récits des unions avortées entre pays et velléités séparatistes, idéologies nationalistes, typologie des habitants qui y vivent ou y ont vécu, topographie, etc.

L’auteur veut surtout à travers cet ouvrage, inciter les africains à connaître profondément leur Histoire, tordre le cou aux mensonges historiques largement répandus, soulever le débat sur les étymologies des noms de pays africains afin de rétablir les vérités historiques, rendre Hommage aux grands Hommes qui ont marqué l’histoire africaine et qui sont à l’origine des noms de certains pays africains. 

Wake Up Africa !

Contact : wakeupafrica1@yahoo.fr

commentaires

Haut de page