Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon le MI6 et la CIA, d'anciens officiers britanniques entraînent les miliciens de l'Etat islamique en Irak et en Syrie (DNA)

par DNA 1 Septembre 2014, 10:25 Articles de Sam La Touch EIIL Irak Syrie Entraînemet britannique Officiers britaniques MI6 CIA

Selon le MI6  et la CIA, d'anciens officiers britanniques entraînent les miliciens de l'Etat islamique en Irak et en Syrie (DNA)
Selon le MI6  et la CIA, d'anciens officiers britanniques entraînent les miliciens de l'Etat islamique en Irak et en Syrie
Article originel : Former British army officials now training Islamic State militants in Iraq, Syria: MI6, CIA
DNA

Traduction SLT


Un rapport révèle que l'agence de renseignement britannique du MI6 et l'Agence d'investigation centrale des États-Unis (CIA) ont intercepté des conversations sur des téléphones mobiles et des e-mails montrant que plusieurs anciens responsables de l'armée britannique ont rejoint les rangs de l'Etat islamique d'Irak et de Syrie (EIIL / ISIS).

Selon une source de la défense, des agents liés à l'EIIL ont également révélé que les personnes ayant des accents anglais et une formation militaire sont en train de former des membres de l'organisation terroriste en Irak et en Syrie, a rapporté le Daily Star. Ils auraient peut-être servi dans l'armée régulière britannique ou dans l'armée territoriale.

D'anciens militaires utilisent les mêmes techniques et les exercices qui sont utilisés par l'armée britannique. La source a déclaré que les recrues qui se joignent à l'EIIL reçoivent la mention "assez bon", lors de leur formation militaire, pour pouvoir être autorisé à prendre part à la guerre. Ils n'ont pas seulement appris à se battre, mais aussi à économiser les munitions, à tirer pour tuer, à planifier des embuscades et à mener des opérations jour et nuit. Ceux qui excellent aux maniement des armes ont également appris à utiliser des fusils de sniper et d'autres armes à longue portée.

Près de 600 citoyens britanniques ont rejoint l'organisation à ce jour, selon la même source.

Pendant ce temps, le Premier ministre David Cameron a reconnu que l'EIIL est différent de tout ce que la Grande-Bretagne a vu auparavant. Il a également défini le niveau de menace comme «grave» vendredi dernier.

commentaires

Haut de page