Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon un analyste, rien n'est plus favorable pour l'Etat islamique que des attaques états-uniennes contre la Syrie (Press TV)

par Press TV 15 Septembre 2014, 20:18 Syrie USA Assad Etat islamique Obama Frappes aériennes Articles de Sam La Touch

Selon un analyste, rien n'est plus favorable pour l'Etat islamique que des attaques états-uniennes contre la Syrie (Press TV)
Selon un analyste, rien n'est plus favorable pour l'Etat islamique que des attaques états-uniennes contre la Syrie

Article originel : Nothing more favorable to ISIL than US attack on Syria: Analyst
Press TV

Traduction SLT

Selon un analyste à Washington, le président étatsunien Barack Obama n'a pas le droit de procéder à des frappes aériennes à l'intérieur de la Syrie sans le consentement du pays, et s'il devait le faire cela serait extrêmement bénéfique pour le groupe terroriste de l'Etat islamique (EI).

«Le président Obama ni aucun président états-unien n'a le droit de bombarder des cibles en Syrie sans l'approbation et le consentement du gouvernement souverain de la Syrie», a déclaré Brian Becker, coordinateur national de la Coalition ANSWER, un groupe associatif composé de plusieurs organisations anti-guerres et de défense des droits civils.

"Le gouvernement syrien a déclaré que le bombardement du territoire syrien sans son consentement serait un acte de guerre, et bien sûr c'est un acte de guerre", a déclaré Becker à Press TV lors d'une interview lundi.

Le refus de l'administration Obama de coopérer avec le gouvernement syrien dans la lutte contre le groupe terroriste de l'EI illustre son manque d'engagement dans la lutte contre le terrorisme, a ajouté Becker.

Becker a souligné que l'EI et d'autres groupes militants opérant en Syrie "ont reçu leurs armes, leur argent, et leur formation soit des alliés régionaux des Etats-Unis comme la Turquie, l'Arabie Saoudite, le Qatar et la Jordanie, ou des États-Unis et de l'OTAN eux-mêmes au cours des trois dernières années. "

Il a sévèrement critiqué la menace récente de Barack Obama contre le gouvernement syrien du président Bachar al-Assad, "qui a été la principale force de lutte contre l'Etat islamique (EI)."

Le New York Times a rapporté dimanche que M. Obama a menacé de cibler le système de défense aérien de la Syrie et de renverser le gouvernement si Assad ordonnait à ses forces d'abattre des avions US entrant dans l'espace aérien syrien.

Il a fait ces déclarations lors d'une réunion à la Maison Blanche avant son discours sur la stratégie que devait mener son administration pour combattre le groupe terroriste EI.

Obama a ordonné à l'armée US, mercredi, d'étendre sa campagne de bombardements contre les terroristes de l'Etat islamique et de lancer des frappes aériennes en Syrie.

"Rien ne pourrait être plus favorable" pour l'Etat islamique (EI), si les Etats-Unis continuaient à "poursuivre leur attaque politique ou peut-être militaire contre le gouvernement Assad", a conclu Becker.

URL de l'article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/09/selon-un-analyste-rien-n-est-plus-favorable-pour-l-etat-islamique-que-des-attaques-etats-uniennes-contre-la-syrie-press-tv.html

Selon un analyste, rien n'est plus favorable pour l'Etat islamique que des attaques états-uniennes contre la Syrie (Press TV)

commentaires

Haut de page