Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Boko-Haram et la bénédiction du pyromane françafricain Idriss Deby ! (Makaila)

par Makaila 28 Octobre 2014, 18:55 Boko Haram Nigeria Tchad Idriss Déby France

Boko-Haram et la bénédiction du pyromane françafricain Idriss Deby ! (Makaila)
Boko-Haram et la bénédiction du pyromane Idriss Deby !

Makaila

Imposé à son peuple par ses sponsors et promoteurs français, Idriss Deby s’interpose et s’improvise en médiateur dans le conflit qui oppose le groupe islamiste Boko-Haram aux autorités nigérianes grâce à la même France.

En effet, pyromane de son état, Idriss Deby est à l’origine de nombreux foyers et des conflits armés qui moussent le continent : Soudan, Libye et RCA et Nigéria tous pays limitrophes du Tchad.

Pourquoi fait-il ça ?

Parce que dans l’argumentaire développé par les tenants du régime de Ndjaména, dans la sous-région, seul, le Tchad est stable politiquement et demeure un havre de paix. Ces allégations fausses et non-objectives sont des véritables propagandes politiques qui visent à faire croire à l’opinion publique en général que rien ne peut se faire sans les autorités tchadiennes en termes de résolutions des conflits en Afrique.

Pour les observateurs tchadiens les éclairés, le régime de Ndjaména est bel et bien derrière Boko-Haram dont les ramifications se trouvent au Tchad.

Comment peut-on expliquer le mouvement islamiste constitué d’une bonne poignée d’individus armés des AK47 et des bazookas met en difficulté une armée nigériane réputée aguerrie pour ses interventions en zones de conflits dans le cadre des missions de la paix de l’ONU et de l’UA ?

Par exemple au Darfour, ce sont les troupes nigérianes qui ont assuré la sécurité et s’interposent entre les belligérants soudanais.

Le Cameroun dont l’armée est aussi bien équipée et formée peine à se protéger contre les multiples entrées des djihadistes.

Le Tchad comme les autres pays de la sous-région, souffre aussi de la porosité de ses frontières, mais, n’a jamais été inquiété une minute par ces talibans africains. Ce qui accrédite la thèse selon laquelle, le mouvement islamiste nigérian et la bénédiction de Ndjaména.

Aujourd’hui, contre toute attente, Idriss Deby décide d’entreprendre une médiation entre Boko-Haram et le gouvernement central nigérian sur fond de lourd soupçon qui pèse sur sa responsabilité toute entière dans la déstabilisation de son voisin.

C’est à la France et à la communauté internationale d’apprécier le jeu trouble du régime tchadien au niveau de la sécurité et de la lutte contre le mouvement djihadiste et terroriste en Afrique.

A suivre………….

La rédaction du blog de makaila

commentaires

Haut de page