Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Burkina Faso : le régime dictatorial, soutenu par la France, en crise. Exclusif : au coeur des manifestations (vidéo)

par Sam La Touch 30 Octobre 2014, 18:04 Articles de Sam La Touch Burkina Faso Françafrique Manifestations

Burkina Faso : le régime dictatorial, soutenu par la France, en crise. Exclusif : au coeur des manifestations (vidéo)

Au pouvoir depuis 27 ans avec le soutien de la France et des USA, le dictateur du Burkina Faso qui a ensanglanté la région depuis 20 ans (Libéria, Côte d'Ivoire) voulait réviser la constitution pour se maintenir au pouvoir pendant des années avec l'aval des plus hautes autorités françaises. Cette action despotique a déclenché des émeutes à Ouagadougou. Un printemps burkinabé équivalent au printemps syrien (qui lui n'en était pas un mais tout simplement une volonté des USA, de l'OTAN et d'Israël de se débarrasser du régime syrien) et qui ne recevra pas le soutien français. Le gouvernement français a demandé à toutes les parties de se calmer. En clair que l'opposition s'entende avec le dictateur made in France. La France aurait pu aisément peser de tout son poids politique et diplomatique pour siffler la fin de la partie mais préfère jouer les prolongations. Des prolongations qui pourraient rappeler le précédent togolais où l'establishment français au pouvoir avait soutenu la terrible répression sanglante de la population togolaise face au rapt électoral organisé par le gang Eyadéma soutenu par son mentor Jacques Chirac en 2005, avec des armes françaises selon Amnesty International. Allons-nous assister à une énième récidive françafricaine à la solde de l'impérial-socialisme ?
En attendant, le dictateur Compaoré - que les médias français se complaisent à appeler "président" - comme si les valeurs des Lumières n'avaient plus de sens en terre françafricaine dans la chasse gardée du lobby militaro-politico-industriel et financier gaulois - or donc, le dictateur Compaoré parvenu au pouvoir comme feu Gnassingbé Eyadéma par le crime originel du père de la nation a décidé de dissoudre "le gouvernement" et de décréter l'Etat d'urgence.

Dans les rues de Ouagadougou, la population crie "La Patrie ou la mort", célèbre slogan du panafricaniste Thomas Sankara, mais les Français vont-ils lâcher leur marionnette sanguinaire ?

Lire également :
- Dictature burkinabé et modification de l'article 37 : la France ne condamne pas 

- Afrique,Quel sort l’avenir réserve-t-il à ces deux gourmands : Le régime de Blaise Compaoré et la France ? (Camer.be) 
- Blaise Compaoré et la conquête définitive de la Côte-d’Ivoire par la France (Connection Ivoirienne) 

- Le dictateur Faure Eyadéma chez Hollande en décembre 

- Un ancien général français devrait veiller sur la sécurité personnelle du dictateur togolais 
- Amnesty International Togo L'histoire va-t-elle se répéter ?

- RAI Les crimes coloniaux de la France en Côte d'Ivoire (vidéo RAI3) 

commentaires

Haut de page