Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des journalistes émettent des doutes sur ​​les causes de l'épidémie d'Ebola (Newcitizen)

par Gibril Murray Sesay 3 Octobre 2014, 19:31 Ebola Afrique Sierra Leone USA Armes biologiques Articles de Sam La Touch

Des journalistes émettent des doutes sur ​​les causes de l'épidémie d'Ebola (Newcitizen)
Des journalistes émettent des doutes sur ​​les causes de l'épidémie d'Ebola
Article originel : Journalists Doubt Cause Of Ebola
Par Gibril Murray Sesay
Newcitizen

Traduit de l'anglais par SLT

Certains journalistes ont, lors d'un programme de débat radiophonique sur Radio Star, le dimanche 28 Septembre 2014, émis des doutes sur ​​les causes de l'épidémie d'Ebola dans le pays en prétendant qu'il s'agissait d'un virus bio-chimique déclenché par le monde occidental pour tuer les gens en Afrique de l'Ouest.
L'un des intervenants, M. Philip Neville, a révélé que le virus Ebola qui a coûté la vie à plus de 500 Sierra-Léonais est différent de celui de l'épidémie d'Ebola au Congo en 1976 puis il a continué en déclarant que le professeur étatsunien, le Dr Cyril Broderick, a affirmé que le virus Ebola en Afrique de l'Ouest est le résultat d'expériences bio-terroristes menées par les Etats-Unis.

M. Philip Neville a salué les efforts et l'engagement des travailleurs de la santé et du gouvernement pour lutter contre l'épidémie, et a exprimé sa stupéfaction sur la façon dont la maladie est entrée dans la sous-région et a exhorté les gouvernements des trois pays les plus touchés à enquêter sur les causes de survenue de l'épidémie d'Ebola.

Un autre intervenant, Thomas Dixon, éditeur de Salone Times Newspaper a déclaré que le gouvernement devrait approfondir la question et qu'il était également lui aussi suspicieux sur les causes de l'épidémie qu'il a comparé à une sorte de déchet toxique qui aurait été déversé dans la région.
Il a poursuivi que nos ancêtres ont mangé des singes depuis des siècles mais n'ont pas été infectés par le virus Ebola et a demandé pourquoi cela se passait actuellement.
Réagissant, le porte-parole du gouvernement, M. Abdulai Bayraytay a affirmé que la priorité du gouvernement est d'éliminer le virus du pays assurant le public que le Gouvernement allait enquêter sur les causes de l'épidémie et que s'il est prouvé qu'elle a été causée à la suite d'armes biologiques, il irait plus loin et demanderait des comptes aux suspects.
Il a également félicité le gouvernement chinois pour son soutien à la campagne pour mettre fin à la pandémie et a révélé que plus de véhicules arriveront dans les prochaines semaines pour mettre fin à la propagation du virus.

commentaires

Haut de page