Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ebola. "Le temps du devoir" par Fidel Castro

par Fidel Castro 20 Octobre 2014, 18:52 Ebola Cuba Lettre de Fidel castro Articles de Sam La Touch

Ebola. "Le temps du devoir" par Fidel Castro
"Le temps du devoir"
Article originel : The Time of Duty
Par Fidel Castro

Traduction SLT

Le leader historique de la révolution, Fidel Castro, se félicite de la réponse rapide donnée par Cuba à la demande des pays d'Afrique de l'Ouest pour lutter contre l'épidémie du virus Ebola.

Notre pays n'a pas attendu une seule minute pour répondre aux demandes des agences internationales afin d'apporter son soutien à la lutte contre la violente épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest.

C'est ce que notre pays a toujours fait, sans exclure personne. Le gouvernement cubain avait déjà donné les instructions nécessaires pour mobiliser et renforcer de toute urgence le personnel médical qui a offert ses services dans cette région du continent africain. Une réponse rapide a été donnée à l'Organisation des Nations Unies, comme cela a toujours été le cas dans les cas d'une demande de coopération.

Toute personne sensée devrait savoir que les décisions politiques qui entraînent des risques pour le personnel hautement qualifié impliquent un haut niveau de responsabilité de ceux qui font appel à eux pour remplir la tâche risquée. C'est quelque chose de beaucoup plus difficile que d'envoyer des soldats se battre et même mourir pour une juste cause politique ; et si le personnel de santé cubain l'a fait c'est parce qu'il a toujours pensé que c'était son devoir.

Un personnel médical qui est prêt à aller dans n'importe quelle région pour sauver des vies, même au risque de perdre la sienne, est le meilleur exemple de solidarité que les êtres humains peuvent offrir, particulièrement s'ils ne sont pas mus par un intérêt matériel. Leurs plus proches parents contribuent également à cette mission en soutenant ceux qu'ils aiment et admirent le plus. Un pays qui a été confronté à de longues années de lutte ne peut que pleinement comprendre ce qui est exprimé dans cette situation.

Nous comprenons tous que dans l'accomplissement de cette tâche avec une préparation et une efficacité maximale, nous pourrions également protéger notre peuple et les peuples frères d'Amérique latine et des Caraïbes, en évitant la propagation du virus, depuis qu'il s'est malencontreusement propagé aux États-Unis, un pays avec tant de liens personnels et tant d'échanges avec le reste du monde. Nous serons heureux de collaborer avec le personnel des États-Unis dans cette entreprise, non dans la recherche de la paix entre les deux Etats qui ont été des adversaires pendant tant d'années, mais, en tout cas, pour la paix dans le monde, qui est un objectif qui pourrait et devrait être poursuivi.


Le lundi 20 octobre, à la demande de plusieurs pays de la région, une réunion se tiendra à La Havane, en présence des hautes autorités de ces pays qui ont exprimé la nécessité de prendre toutes les mesures appropriées pour prévenir la propagation de l'épidémie et pour la combattre de manière rapide et efficace.

Nous, les peuples d'Amérique latine et des Caraïbes, enverrons également un message de soutien et de lutte à tous les autres peuples dans le monde.


Le temps d'effectuer son devoir est venu.

Fidel Castro Ruz - le 17 octobre 2014.

commentaires

Haut de page