Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ebola, Libéria et coup d'Etat US ?

par Sam La Touch 2 Octobre 2014, 19:32 Articles de Sam La Touch Ebola Liberia USA Coup d'Etat Allemagne Grande-Bretagne Cuba OTAN médical

Ebola, Libéria et coup d'Etat US ?

Les Occidentaux ont une conception très particulière des soins notamment envers les Africains. Suite à la récente épidémie d'Ebola qui ravage l'Afrique de l'Ouest, ils ont décidé d'envoyer des milliers de militaires pour enrayer l'épidémie avec de nombreux médecins tandis que Russes et Cubains envoient des médecins par centaines sans aucuns militaires. L'OMS considère que Cuba montre l'exemple. Margaret Chan, directrice de l’Organisation mondiale de la santé, a salué le geste de Cuba : « Ce dont nous avons le plus besoin, c’est de personnel médical. Le plus important pour éviter la transmission de l’Ebola est de disposer des personnes adéquates, des spécialistes adéquats, entrainés correctement », pour faire face à ce type de crise humanitaire. L’OMS rappelle que « Cuba est mondialement connue pour sa capacité à former d’excellents médecins et infirmières. Elle est également célèbre pour sa générosité et sa solidarité avec les pays sur le chemin du progrès » (Organisation mondiale de la santé : Cuba donne l’exemple dans la lutte contre le virus Ebola en Afrique).

Du côté occidental, dans des contrées qui n'ont pas fait le deuil de leur illusion coloniale et totalitaire, la conception du soin est-elle plus axée sur le militaire ? L'Europe n'est pas en reste, l'Allemagne soutenue par la France a prévu d'envoyer plus de 4500 militaires professionnels et bénévoles en Guinée, tandis que la Grande-Bretagne contribuera également en Sierra Léone de façon plus modeste.

Ce déploiement militaire des forces de l'OTAN intervient au moment où les grandes puissances atlantistes ont prévu de constituer une task force militaro-humanitaire susceptible d'intervenir dans un pays sans l'accord des autorités nationales pour soit disant lutter contre une épidémie. Foreign Policy précise les contours de cet "OTAN médical" (The Ultimate Ebola Fighting Force) :


"Les équipes seront déployées à la demande de l'OMS suite à la déclaration d'une urgence sanitaire mondiale. Elles pourraient être mobilisées pour supprimer une maladie soit complètement, ou à un niveau tel que le pays pourrait alors gérer la crise lui-même. Elles auraient le pouvoir de fournir directement les traitements médicamenteux et mettre en œuvre des mesures de prévention, sans ingérence politique de la part d'un pays dans lequel une épidémie est en train de se produire...Les modèles d'organisation opérationnelle nécessaire pour construire une OTAN médical existent déjà au sein des organisations internationales."

Les Etats-Unis n'ont pas attendu le feu vert de l'OMS pour déployer leurs soldats au Libéria. Un déploiement de 3000 soldats est prévu. Pendant ce temps, la présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf a demandé à ses propres militaires de rentrer dans leurs casernes tandis que le QG des militaires étatsuniens a été déployé au ministère de la défense libérien.


Une étonnante conception des soins. Même les autorités étatsuniennes responsables du projet militaro-humanitaire étaient incapables de préciser le rôle exact que jouerait les militaires lors d'une conférence de presse aux USA avant d'avouer qu'il s'agissait de construire un centre Africom à Monrovia.

"Incapable de répondre directement aux questions de Smith, Lindborg a souligné que les Etats-Unis veulent fournir une structure de "commande et de contrôle" au Libéria, afin de coordonner les efforts internationaux pour fournir des médecins et des infirmières.
Lindborg a promis après l'audition d'éclaircir le rôle que les 3.000 soldats étatsuniens vont jouer.
Elle a expliqué que l'objectif de la mission militaire était d'établir un commandement de forces interarmées basées au Libéria pour servir de commandement régional pour les activités militaires US dans la région. Le plan vise aussi à établir un "centre de formation" à la lutte contre l'Ebola afin de former jusqu'à 500 soignants et de mettre en place un hôpital de 25 lits au Libéria ouvert à tous les travailleurs impliqués dans l'aide aux soins en Afrique de l'Ouest qui contractent
la maladie." (Ebola. Les officiels du gouvernement Obama en grande difficulté pour justifier la mission militaire US au Libéria (WND)).

Vous aurez compris que les pays occidentaux instrumentalisent l'épidémie d'Ebola pour envoyer des troupes militaires en Afrique de l'Ouest et installer des centres de commandement militaire comme jadis les Etats-Unis l'avaient fait en Haïti. Ce qui se passe au Libéria aurait-il à voir avec une tentative de reconquête militaire du Libéria par les troupes US au prétexte de la lutte contre l'Ebola avec des autorités toutes acquises à la cause atlantiste au détriment de leur propre peuple ?

Lire également : Ebola et impérialisme militaro-médical au Liberia : vers un "OTAN médical" ?
Ebola, Libéria et coup d'Etat US ?

commentaires

Haut de page