Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ebola. Pendant que les soignants africains crèvent sans traitement en Afrique, les soignants occidentaux sont soignés au ZMapp en Occident.

par Sam La Touch 4 Octobre 2014, 23:14 Articles de Sam La Touch Ebola ZMapp Africains Occident Soignants

Ebola. Pendant que les soignants africains crèvent sans traitement en Afrique, les soignants occidentaux sont soignés au ZMapp en Occident.

Après les deux Etats-Uniens soignés avec le sérum expérimental ZMapp produit par le complexe militaro-pharmaceutique US, c'est au tour de deux autres Européens d'avoir survécu à l'Ebola à priori grâce à ce traitement. Selon Le Monde, un infirmier britannique contaminé en Sierra Leone a été soigné avec le traitement expérimental ZMapp. Samedi, la ministre de la santé française a annoncé que l'infirmière française de MSF hospitalisée en France était convalescente après avoir reçu un coktail de traitement médicamenteux dont le ZMapp pourrait faire partie ainsi que l'antiviral Avigan (favipiravir) produit par la firme japonaise Toyama Chemical. En Afrique, le légendaire médecin de Sierra Leone, le Dr Cheikh Omar Khan s'était vu refuser le ZMapp par une équipe de MSF en Sierra Leone pour des raisons éthiques, selon Reuters. The Guardian s'était interrogé sur le sort différentiel réservé aux soignants africains par rapport aux Occidentaux : "Pourquoi les soignants occidentaux atteints d'Ebola sont envoyés en Europe tandis qu'on laisse mourrir les soignants africains en Afrique ?".

Le directeur de l'Institut microbiologie et maladies infectieuses de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et directeur de l'Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales semble justifier cet état de fait : «Soigner en priorité les Occidentaux ne pose pas de problèmes d'éthique» :

Le Monde : Le fait de rapatrier dans leurs pays des Occidentaux infectés par Ebola et de leur administrer en priorité des traitements expérimentaux pose-t-il des problèmes éthiques ?

Jean-François Delfraissy : "Cela ne pose pas de problèmes éthiques à mes yeux. Les soignants occidentaux font un effort pour aller aider, dans une situation de grande crise sanitaire, les pays du Sud. MSF et d'autres ONG mènent une action très positive et dans le même temps très risquée. Car cette maladie a de graves conséquences pour les personnels médicaux, avec un taux de mortalité de 50 % qu'on n'avait pas connu depuis plus de soixante ans."

Il y a comme un malaise. En fait, les soignants africains n'ont pas besoin d'être exfiltrés vers l'Europe ou les Etats-Unis mais juste de pouvoir avoir accès au traitement expérimentaux spécifiques pour survivre et continuer à travailler et sauver des vies dans leur pays. Seulement, il est notoirement connu que cela a un coût et que les Occidentaux n'ont peut-être pas envisagé cette priorité pour les populations africaines mais plutôt de leur envoyer des missions militaro-humanitaires avec des milliers de militaires, ce qui aura à n'en pas douter un coût encore plus important mais pourrait engendrer un retour massif sur investissement. Une logique si occidentale.

Pauvres Africains, ils devront sans doute se consoler avec les milliers de militaires étatsuniens et allemands qui vont débarquer avec des soignants dans leurs pays pour aider au soutien logistique des opérations sanitaires visant à lutter contre l'Ebola et éventuellement créer quelques centres de commandements pour l'Africom.

A lire :
- Ebola. ZMapp : le célèbre Dr Cheikh Omar Khan n'y a pas eu le droit
- Ebola et impérialisme militaro-médical au Liberia : vers un "OTAN médical" ? 
-Ebola. Le Pentagone va déployer plus de soldats US en Afrique de l'Ouest : 4000 soldats US devraient débarquer au lieu des 3000 prévus 
- Ebola. Les officiels du gouvernement Obama en grande difficulté pour justifier la mission militaire US au Libéria (WND)

commentaires

Haut de page