Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ebola. ZMapp : le célèbre Dr Cheikh Omar Khan n'y a pas eu le droit

par Reuters 2 Octobre 2014, 18:15 Articles de Sam La Touch Cheikh Omar Khan Ebola Sierra Leone ZMapp MSF

Ebola. ZMapp : le célèbre Dr Cheikh Omar Khan n'y a pas eu le droit

Alors que deux travailleurs humanitaires US ont récupéré de l'Ebola après avoir été traités avec un médicament expérimental, la famille en deuil du plus célèbre médecin de Sierra Leone se demande pourquoi on lui a refusé le même traitement avant sa mort lié au virus mortel.


Cheikh Omar Khan était un héros dans son petit pays d'Afrique de l'Ouest pour avoir mené la lutte contre la pire épidémie de fièvre hémorragique hautement contagieuse, qui a tué 1427 personnes principalement en Sierra Leone, au Libéria et en Guinée.

Lorsque Khan est tombé malade à la fin de Juillet, il a été transporté vers une unité de traitement géré par Médecins Sans Frontières (MSF), où les médecins ont débattu afin de savoir s'il fallait lui donner ZMapp, un médicament testé sur les animaux de laboratoire, mais jamais utilisé auparavant sur ​​des êtres humains.

Le personnel s'est questionné sur l'éthique de favoriser un individu sur des centaines d'autres et le risque d'une réaction populaire si le traitement prévu était perçu comme à l'origine de la mort d'un héros national.

En fin de compte, ils ont décidé de ne pas utiliser ZMapp. Khan est décédé le 29 Juillet, plongeant son pays dans le deuil.

Quelques jours plus tard, le médicament fabriqué par l'industrie pharmaceutique californienne a été administré à des soignants des États-Unis, Kent Brantly et Nancy Writebol, qui ont contracté le virus Ebola au Libéria et ont été renvoyés dans leur pays pour le traitement. Il n'est pas évident de savoir quel rôle le ZMapp a joué dans leur reprise de santé, mais les deux ont quitté l'hôpital à Atlanta la semaine dernière.

Khan est l'un des cent travailleurs de la santé en Afrique qui ont payé le prix ultime pour lutter contre le virus Ebola. Les systèmes médicaux de la région ont été submergés par une épidémie qui auraient pu être contenue si le monde avait agi plus rapidement.

Dans leur village de Mahera, dans le nord de la Sierra Leone, les parents et les frères et sœurs âgés de Khan ont demandé pourquoi il n'a pas eu le traitement. Khan a sauvé des centaines de vies au cours d'une décennie pour combattre la fièvre de Lassa - une maladie semblable à Ebola - à sa clinique de Kenema et était le seul expert de la Sierra Leone sur la fièvre hémorragique.

Source :
Reuters Insight - Sierra Leone 'hero' doctor's death exposes slow Ebola response
Ebola. ZMapp : le célèbre Dr Cheikh Omar Khan n'y a pas eu le droit

commentaires

Haut de page