Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ÉI : Washington accuse à nouveau ses alliés (Voltaire.net)

par Réseau Voltaire 25 Octobre 2014, 04:50 USA EI Syrie Turquie Kurdes Pétrole David S. Cohen Kobane

ÉI : Washington accuse à nouveau ses alliés (Voltaire.net)
ÉI : Washington accuse à nouveau ses alliés
Voltaire.net

Intervenant le 23 octobre 2014 devant la Carnegie Endowment for Internationale Peace, le sous-secrétaire états-unien au Trésor, David S. Cohen, a accusé la Turquie, le Kurdistan irakien et la Syrie de vendre illégalement du pétrole volé par l’Émirat islamique (Daesh) [1].

Si l’on veut bien laisser de côté l’accusation lancée contre la Syrie (acheter le pétrole que Daesh lui vole) qui ressort de la pure propagande, c’est la seconde fois que Washington désigne ses alliés Turcs et Kurdes. Le 2 octobre, durant les questions-réponses d’une conférence à Harvard, le vice-président Joe Biden avait identiquement accusé la Turquie, l’Arabie saoudite, le Qatar et les Émirats arabes unis de soutenir secrètement Daesh [2]. Il s’en était excusé par la suite.

Quoi qu’il en soit, Washington ne semble pas prêt à assumer publiquement un soutien à Daesh et manifeste une forte irritation à l’encontre de ses alliés turcs et Kurdes irakiens.

La déclaration de David S. Cohen intervient alors que la Turquie a officiellement, sur pression états-unienne, décidé de venir en aide aux Kurdes syriens assiégés par Daesh à Kobané. Cependant, la plus grande confusion règne sur place où le Pentagone est censé avoir parachuté des armes aux Kurdes syriens, mais en a livrées en réalité pour moitié à Daesh, que ce soit volontairement ou par erreur.

commentaires

Haut de page