Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En juin 2001, le Pentagone a organisé un exercice de bioterrorisme nommé "Opération Dark Winter" qui anticipait les attaques du 11/9 et les attaques à l'Anthrax (Washington's Blog)

par Washington's Blog 17 Octobre 2014, 16:37 Anthrax 11-9 USA Dark Winter Articles de Sam La Touch Bioterrorisme

En juin 2001, le Pentagone a organisé un exercice de bioterrorisme nommé "Opération Dark Winter" qui anticipait les attaques du 11/9 et les attaques à l'Anthrax.
Article originel : The Pentagon’s “Operation Dark Winter”: June 2001 Bioterror Exercise Foreshadowed 9/11 and Anthrax Attacks
Washington's Blog


Traduction SLT

Les 22 et 23 juin 2001 - environ 3 mois avant le 11 septembre 2001, et 4 mois avant les attaques à l'anthrax - l'armée étatsunienne a organisé un entraînement de guerre de haute intensité à la base d'Andrews Air Force appelée Dark Winter.


Le scénario de cette exercice bio-terroriste a été conçu pour simuler une attaque de variole dans trois États. De nombreux membres du Congrès, l'ancien directeur de la CIA James Woolsey, Judith Miller du New York Times (qui a véhiculé le mythe des armes de destruction massive irakiennes, ainsi que le lien entre l'Irak et les fausses attaques à l'anthrax), et Jérôme Hauer de la lutte contre le terrorisme ont tous participé à l'exercice.

Dans le cadre de cet exercice de guerre, des scripts TV et des clips d'information (voir plus bas) ont été faits pour aider à faire en sorte que cet exercice soit aussi réaliste que possible.

A la fin de l'une de ces séquences, le rapporteur indique que :

l'Irak pourrait avoir fourni la technologie derrière les attaques des groupes terroristes basés en Afghanistan.

Pourquoi est-ce intéressant?

Parce que les responsables étatsuniens ont relié intentionnellement l'Irak à Al-Qaïda et au 11/9 pour justifier la guerre en Irak, même s'ils savaient qu'une telle connexion n'existait pas. (Les déclarations selon lesquelles l'Irak est lié au 11 septembre 2001 ont depuis été discréditées par la Commission du 11/9, par de hauts responsables gouvernementaux, et même - longtemps après qu'ils aient allégué d'un tel lien - par Bush et Cheney eux-même).


En effet, Woolsey qui a participé à l'opération Dark Winter - et ancien directeur de la CIA - a juré lors d'un témoignage devant un tribunal que Saddam Hussein était lié au 11 septembre.

De même, le gouvernement a tenté à tort d'attribuer à l'Irak les attaques à l'anthrax afin de justifier la guerre :

Lorsque le Congrès a été invité à passer le Patriot Act à la fin de 2001, les attaques à l'anthrax qui ont eu lieu quelques semaines plus tôt ont été faussement attribués aux Arabes afin d'effrayer les membres du Congrès pour qu'ils approuvent le projet de loi. Plus précisément :

Voyez également ces informations.

Les participants de l'opération Dark Winter à savoir Judith Miller - journaliste du New York Times qui avait longtemps évoqué les menaces bioterroristes au travers de livres et d'articles - et le chef de la CIA Woolsey étaient les deux principaux protagonistes à rendre l'Irak responsable des attaques à l'anthrax.

Woolsey a été un ardent défenseur de la guerre contre l'Irak avant même le 11 septembre 2001.

En outre, les parallèles entre l'exercice de Dark Winter et les attaques à l'anthrax sont nombreux. Par exemple, dans l'exercice Dark Winter :

  • Des lettres anonymes sont envoyées aux médias
  • Des lettres anonymes ont menacé de lancer des attaques à l'anthrax aux Etats-Unis
  • L'Irak et Ben Laden sont les principaux suspects
  • Rappelez-vous, les néoconservateurs avaient prévu un changement de régime en Irak il y a 20 ans (et les États-Unis avaient déjà effectué un changement de régime en Irak dans les années 1960).
  • Il a été largement démontré que la Maison Blanche avait décidé d'envahir l'Irak avant le 11/9 :
  • L'ancien directeur de la CIA, George Tenet, a déclaré que la Maison Blanche voulait envahir l'Irak bien avant le 11/9, et avait dit des "conneries" pour justifier l'invasion de l'Irak. L'ancien secrétaire au Trésor, Paul O'Neill - qui siégeait au Conseil national de sécurité - a aussi déclaré que Bush a planifié la guerre en Irak avant le 11/9. Les responsables britanniques au plus haut niveau ont déclaré que les États-Unis ont discuté du changement de régime en Irak avant même que Bush ait pris ses fonctions. Et en 2000, Cheney a déclaré que l'administration Bush pourrait "entreprendre une action militaire pour expulser par la force Saddam du pouvoir." Regardez ce document.
  • Cheney a fait des champs de pétrole de l'Irak une priorité de la sécurité nationale avant le 11/9. Et le Sunday Herald a rapporté : "Cinq mois avant le 11 Septembre, que les États-Unis préconisaient le recours à la force contre l'Irak ... pour s'assurer le contrôle de son pétrole" (rappelez-vous qu'Alan Greenspan, John McCain, George W. Bush, Sarah Palin, un officier de haut niveau du Conseil national de sécurité et d'autres responsables ont tous déclaré que les raisons de la guerre en Irak étaient en fait liées au pétrole.)


Voici 5 clips d'information réalisés durant l'opération Dark Winter :

commentaires

Haut de page