Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enfants-soldats: les Etats-Unis suspendent leurs sanctions contre six pays (AFP)

par AFP 7 Octobre 2014, 07:44 USA Ventes d'armes Enfants soldats Rwanda RDC Soudan Yemen RCA Somalie

Enfants-soldats: les Etats-Unis suspendent leurs sanctions contre six pays (AFP)
Enfants-soldats: les Etats-Unis suspendent leurs sanctions contre six pays
AFP

Les Etats-Unis ont débloqué 26 millions de dollars d'aide militaire au Yémen et vont doper leur assistance à cinq autres armées de pays d'Afrique, suspendant de fait leurs sanctions imposées pour le recrutement présumé d'enfants-soldats, a annoncé jeudi le département d'Etat.

Le président Barack Obama a formellement suspendu, mardi, les sanctions de son gouvernement et les interdictions d'aide militaire à l'encontre du Yémen, du Rwanda et de la Somalie, conformément à une législation américaine contre l'enrôlement d'enfants-soldats, a indiqué le secrétaire d'Etat adjoint Michael Kozak.

La République centrafricaine (RCA), la République démocratique du Congo (RDC) et le Soudan du Sud vont également bénéficier d'un régime allégé de sanctions, mais ces mesures punitives continueront d'être appliquées contre la Birmanie, le Soudan et la Syrie, accusés d'enrôler massivement des enfants dans leurs forces armées...

Lire la suite

Les Etats-Unis ont débloqué 26 millions de dollars d'aide militaire au Yémen et vont doper leur assistance à cinq autres armées de pays d'Afrique, suspendant de fait leurs sanctions imposées pour le recrutement présumé d'enfants-soldats, a annoncé jeudi le département d'Etat.

Le président Barack Obama a formellement suspendu, mardi, les sanctions de son gouvernement et les interdictions d'aide militaire à l'encontre du Yémen, du Rwanda et de la Somalie, conformément à une législation américaine contre l'enrôlement d'enfants-soldats, a indiqué le secrétaire d'Etat adjoint Michael Kozak.

La République centrafricaine (RCA), la République démocratique du Congo (RDC) et le Soudan du Sud vont également bénéficier d'un régime allégé de sanctions, mais ces mesures punitives continueront d'être appliquées contre la Birmanie, le Soudan et la Syrie, accusés d'enrôler massivement des enfants dans leurs forces armées.

commentaires

Haut de page