Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Isabelle Dath : "La France se contente d'un appel au calme face aux manifestations violentes du Burkina Faso" (RTL)

par Isabelle Sath 31 Octobre 2014, 06:12 France Burkina Faso Françafrique François Hollande Dictature

Isabelle Dath : "La France se contente d'un appel au calme face aux manifestations violentes du Burkina Faso"
Isabelle Dath
RTL

La France ne s'enflamme pas face aux violentes manifestations qui ont éclaté au Burkina Faso contre le Président actuel Blaise Compaoré. L'Élysée s'est contentée d'un appel "au calme et à la retenue". - L'Edito d'Isabelle Dath, du 30 octobre 2014.

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, est actuellement le théâtre de violentes manifestations contre le régime de Blaise Compaoré. Le président burkinabé a notamment limogé son gouvernement avant d'entamer des négociations avec l'opposition.

Par ailleurs, les Burkinabés contestent une réforme de la Constitution, visant à maintenir le Président au pouvoir. Face à cette situation qui se dégrade, la France reste silencieuse et se contente d'un "appel au calme et la retenue".

"C'est à croire que la France attend que tout Burkina Faso s'embrase avant de réagir. Cette attitude contraste avec la grande inquiétude exprimée par les États-Unis". Isabelle Dath, rédacteur en chef du service étranger de RTL

Contrairement à l'enthousiasme qu'elle affichait lors du mouvement de démocratisation en Afrique, lancé en 1990 par le discours de la Baule de François Mitterrand, la France est aujourd'hui très discrète. L'Élysée estime en effet qu'il est "trop tôt pour s'inquiéter".

Le 7 octobre dernier, François Hollande avait envoyé une lettre de remerciement à Blaise Compaoré pour son soutien dans les conflits régionaux. Par la même occasion, le chef d'État français lui a signifié qu'"il serait bien que le Burkina Faso reste l'exemple qu'il a toujours été".

"Le choix du mot "exemple" est bien curieux, quand on réfléchit en quoi Blaise Compaoré peut servir de modèle."

commentaires

Haut de page