Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ville de Duluiyah en Irak. L'attaque au gaz de chlore par l'Etat islamique sur les forces de sécurité a été confirmée par des officiels irakiens (Russia Today)

par Russia Today 24 Octobre 2014, 13:39 Irak EI Attaque chimique Chlore Duluiyah Articles de Sam La Touch

Ville de Duluiyah en Irak. L'attaque au gaz de chlore par l'Etat islamique sur les forces de sécurité a été confirmée par des officiels irakiens (Russia Today)
L'attaque au gaz de chlore par l'Etat islamique sur les forces de sécurité a été confirmée par des officiels irakiens
Article originel : ISIS chlorine attack on security forces confirmed – Iraq officials
Russia Today

Traduction SLT

Onze policiers irakiens ont été emmenés à l'hôpital après une attaque par l'Etat islamique avec des armes chimiques. Le ministère de la Défense et des médecins ont confirmé récemment que l'attaque fut réalisée avec du gaz de chlore. Il s'agit de la première attaque de la part des miliciens d'EI officiellement documentée avec un produit chimique.


L'attentat au gaz chimique par les miliciens de l'État islamique (EI) a eu lieu le 15 septembre, dans la ville de Duluiyah, située au nord de la capitale, selon un rapport du Washington Post.

L'explosion a suivi un échange de tirs entre miliciens et membres de la tribu sunnite Jabbour, qui gardaient les frontières de la ville.

"C'était une étrange explosion. Nous avons vu de la fumée jaune dans le ciel"a déclaré le lieutenant Khairalla al-Jabbouri, l'un des survivants.

Les victimes ont parlé de la brume qui pendait près du sol - une indication possible qu'EI ait utilisé de la Chlorine, qui est plus lourd que l'air.


Les médecins qui les traitaient ont également confirmé le diagnostic d'un empoisonnement par du gaz de chlore.

"Ils ont été pris de panique ; nous avons été pris de panique", a déclaré Kasim Hatim, directeur de l'hôpital dans la ville voisine de Balad, où les officiers ont été emmenés. "Nous avons d'abord pensé qu'il pouvait s'agir d'un gaz plus grave, un gaz neurotoxique ou un composé organophosphoré."

commentaires

Haut de page