Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le chef de l'Etat islamique est une marionnette de la CIA (Hang the Bankster)

par Hang the Bankster 8 Octobre 2014, 18:44 USA CIA Israël EI Syrie Irak Balkanisation Abou Bakr al-Baghdadi Articles de Sam La Touch

EI. Abu Bakr al-Baghdadi
EI. Abu Bakr al-Baghdadi
Le chef de l'Etat islamique est une marionnette de la CIA

Article originel : ISIS leader a confirmed CIA puppet
Hang the Bankster

Traduction SLT

Selon un document récemment publié par le lanceur d'alerte Edward Snowden, Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l'EIIL, devenu l'État islamique (EI), est lié aux services de renseignement US.

Le document de la NSA révèle que les Etats-Unis, Israël et la Grande-Bretagne sont responsables de la création d'EI.

Plus tôt ce mois-ci Nabil Na'im, le fondateur de la République démocratique du Parti du Jihad islamique et ancien commandant en chef d'Al-Qaïda, a déclaré à la chaîne de télévision pan-arabe, al-Maydeen, basée à Beyrouth que tous les affiliés d'Al-Qaïda en vigueur, y compris EI, travaillent pour la CIA.

EI est un groupe terroriste bien armé et entraîné qui contrôle maintenant de vastes zones en Irak et en Syrie.

Le document de la NSA précise que le groupe a été créé par les Etats-Unis, par le renseignement britannique et israélien dans le cadre d'une stratégie baptisée "nid de frelons" pour attirer les militants islamistes du monde entier en Syrie.

D'après ces documents, Abou Bakr al-Baghdadi "a suivi une formation militaire intensive pendant une année entière aux mains du Mossad, en plus des cours de théologie et de rhéorique," selon le Gulf Daily News, une source de Bahrain.

En juin un responsable jordanien a déclaré à Aaron Klein de WorldNetDaily que l'EI a été formé en 2012 par des instructeurs US travaillant dans une base secrète en Jordanie. En 2012, il a été signalé que les États-Unis, la Turquie et la Jordanie ont réalisé une base d'entraînement pour les rebelles syriens dans la ville jordanienne de Safawi.

Les médias de masse ont appuyé le mythe d'Abou Bakr al-Baghdadi, exposé de façon répété comme atout pour le renseignement.

Al-Baghdadi aurait été "interné" au Camp Bucca, un centre de détention militaire US près de Umm Qasr, en Irak. James Skylar Gerrond, un ancien officier de l'US Air Force des forces de sécurité qui fut commandant au Camp Bucca en 2006 et 2007, a déclaré plus tôt ce mois-ci que ce camp "a créé de futurs chefs pour l'extrémisme."

"Des preuves indirectes suggèrent qu'al-Baghdadi a peut-être été mis sous contrôle mental lorsqu'il était retenu prisonnier par l'armée US en Irak", écrit le Dr Kevin Barrett.

La Création d'une fausse menace terroriste

La stratégie de "nid de frelons" a été conçu pour donner l'impression qu'Israël est menacé par un ennemi près de ses frontières.

Selon le journal intime de l'ancien Premier ministre israélien, Moshe Sharett, Israël n'a jamais considéré cette menace arabe ou musulmane comme une menace sérieuse pour sa sécurité nationale.

"Le journal de Sharett révèle dans un langage explicite que les dirigeants politiques et militaires israéliens n'ont jamais cru à une menace arabe pour Israël", écrit Ralph Schoenman. "Ils ont cherché à manœuvrer et à forcer les Etats arabes à des affrontements militaires que les dirigeants sionistes étaient certains de gagner de manière à ce qu'Israël puisse mener la déstabilisation des régimes arabes et planifier l'occupation prévue de territoire supplémentaire."

En 1982, Oded Yinon, un journaliste israélien lié au ministère israélien des Affaires étrangères, a écrit un plan sioniste pour le Moyen-Orient.

Le livre blanc propose "que tous les Etats arabes devraient être morcelés, par Israël, en petites unités" et que la "dissolution de la Syrie et de l'Irak plus tard en zones ethniquement ou religieusement unies comme au Liban, serait l'objectif principal d'Israël sur le front est pour le long terme".

La destruction des pays arabes et musulmans, suggérée par Yinon, serait réalisée de l'intérieur par l'exploitation des tensions religieuses et ethniques internes.

Pour plus d'informations lire EI et le plan de balkanisation du Moyen-Orient.

commentaires

Haut de page